{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Après avoir pris sa retraite internationale

Le message d’adieu de Halliche

Ayant pris sa retraite internationale, et avant de quitter Alger pour rejoindre son club Moreinrense FC, Rafik Halliche a adressé une lettre de remerciements à tous ceux qui l’ont aidé durant sa carrière avec l’EN.

«C’est avec un grand pincement au cœur que je vous dis au- revoir. Quitter cette sélection, qui a été mon deuxième foyer durant plus de 11 ans, m’est pénible. J’espère l’avoir représentée dignement. Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé, de près ou de loin, à ma formation, depuis le CREPS de Ben Aknoun, en passant par mon club de cœur le NA Hussein Dey, qui m’a permis d’embrasser une carrière professionnelle en Europe, puis d’intégrer l’équipe nationale. Je remercie les dirigeants, mes entraîneurs successifs, les staffs techniques et mes coéquipiers, au niveau national et international, pour leur contribution tout au long de mon parcours footballistique. Je ne remercierai jamais assez notre merveilleux peuple, ces millions de supporters indéfectibles, présents même aux moments les plus difficiles. Vous m’avez poussé à me surpasser pour le maillot de la sélection afin de représenter au mieux l’Algérie à l’échelle internationale et, ainsi, vous apporter bonheur et joie. Je vous rends le plus grand hommage ! Je remercie les membres de ma famille, grands et petits, notamment mes parents, mon vrai refuge et ma boussole, sans oublier mes amis et mon entourage proche de Bachdjarah, Ighil Imoula... J’ai eu la chance de participer, durant ces onze années en sélection, à des événements marquants de l’histoire du football algérien, porteurs de liesse, en compagnie de joueurs de talent, toutes générations confondues. Je ne pouvais espérer meilleure conclusion à mon parcours avec les Fennecs que cette coupe d’Afrique, rêve caressé en 2010 et concrétisé en 2019 ! Que d’émotions ! Je quitte cette grande famille en ayant une très forte pensée pour les joueurs qui n’ont pas eu l’opportunité de faire leurs adieux devant leur superbe public. Je vous dis au- revoir. Fervent supporter de l’équipe nationale, j’ai eu l’honneur et le privilège d’y jouer, et je resterai pour toujours un chauvin supporter des Verts. Vous me verrez inch’Allah dans les gradins. Bonne continuation ! Mille mercis à toutes et à tous ! 1, 2, 3, Viva l’Algérie ! »

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours