{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ibrahim Kamara

L’Algérie est nettement le favori

Le sélectionneur de la Côte d’Ivoire, Ibrahim Kamara, s’est exprimé au sujet de la rencontre d’aujourd’hui face à l’Algérie, en conférence de presse. L’ancien coach des jeunes catégories des Eléphants déclare dans ce sillage : « Nous sommes en 2019 et non en 2015. L’équipe a beaucoup changé. 2015 nous a laissé de beaux souvenirs, mais nous sommes en train de bâtir une équipe, tout comme l’Algérie. 2015 n’est pas vraiment un match référence pour nous. » Le technicien ivoirien ajoute : « Nous avons une ligne directrice, aucune équipe n’est imbattable. Nous allons tout faire pour gagner, même si l’équipe que nous construisons c’est pour 2021.» Et d’enchaîner : « On peut mieux faire dans certains domaines du jeu, mais en compétition il faut tout faire pour gagner. Il y a vraiment de beaux matchs à jouer face à des équipes comme le Nigeria, mais on va s’améliorer. » Le coach de 53 ans a expliqué : «Ce n’est pas un avantage d’avoir joué un match à Suez. Le plus important ce sont les ingrédients que vont mettre les équipes dans le match.» Au sujet de savoir qui sera favori lors de cette rencontre capitale pour la suite de la compétition, Ibrahim Kamara a déclaré : «L’Algérie est nettement le favori en regardant leurs stats. Ils sont costauds. Devant, ça va vite, mais ça ne veut pas dire que cela nous fait peur. L’Algérie est une très belle équipe, mais comme toute équipe elle a ses faiblesses. Je ne vais pas vous dévoiler mes cartes, mais nous allons nous préparer pour. ». Il ne manque pas de faire les éloges de son vis-à-vis, Djamel Belmadi : «Il a du caractère. Il mérite amplement son titre de meilleur entraîneur du premier tour. ». Au sujet de la participation de Serge Aurier, le sélectionneur ivoirien dira : «Concernant Aurier, nous sommes venus à 23. En fonction de ce que Serge montrera à l’entraînement il sera aligné ou non contre l’Algérie.»
Enfin, et concernant l’intronisation de la VAR, le coach ivoirien dira « avec ou sans la VAR, les arbitres sont des hommes, ils ont le droit de se tromper. Nous, en tant qu’acteurs, on doit donner le meilleur visage, il faut tout donner pour ne pas avoir de regrets. »

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours