{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Borussia Dortmund

Håland les impressionne tous

Erling Braut Håland a offert la victoire au Borussia Dortmund face au PSG grâce à un doublé fracassant, qui porte son total de buts à 10 dans la compétition européenne. Ses partenaires sont sous le charme.

C'est une machine qui nous vient de Norvège et qui ne semble pas prête à caler. Recruté par le Borussia Dortmund en janvier, Erling Braut Håland n'a pas réduit son rythme en Ligue des Champions. Avec le RB Salzbourg, pourtant dans une poule avec Liverpool et Naples, il avait inscrit 8 buts en 6 matchs. Pour son premier 8e de finale, face au PSG, il y est allé de son doublé. D'abord en surgissant avec malice pour terminer le travail de près, puis en envoyant un missile dans la lucarne de Keylor Navas. Outre ses deux buts, il a fait vivre un cauchemar à Thiago Silva dans les duels, ce qui n'est pas donné à tout le monde. Forcément, après la rencontre, face aux joueurs du BVB, le cas du Norvégien a été disséqué. Thorgan Hazard, d'abord, s'est exprimé sur son coéquipier. «Il a répondu présent comme depuis qu'il est arrivé. Il nous fait du bien. C'est un style d'attaquant qu'on n'avait pas dans l'équipe. Il pèse sur les défenses adverses et dès qu'il a une occasion, c'est presque toujours un but. Il nous fait du bien et j'espère qu'il va continuer à nous mettre des buts», a-t-il lancé. Håland était le principal sujet de discussion des journalistes allemands, épatés par la réussite de ce nouveau prodige, aussi puissant que rapide. Axel Witsel, le milieu de terrain du BVB, a détaillé l'apport de son buteur. «Il nous fait vraiment du bien. C'est le genre d'attaquant qu'il nous fallait. Sa maturité ne m'étonne pas. Je le côtoie au quotidien, c'est quelqu'un de vraiment cool, zen. Il ne parle pas beaucoup non plus. Mais c'est quelqu'un qui nous fait du bien. Quand on ne peut pas repartir de derrière proprement, on lui met un long ballon sur la poitrine, il sait le garder, il est costaud. Ça permet à l'équipe de respirer.» Côté parisien, les rares joueurs à s'arrêter n'avaient pas forcément le coeur à commenter les exploits de leur adversaire du soir. Marco Verratti s'est fendu d'une rapide déclaration. «Il a fait son travail, c'est un garçon qui fait de grandes choses. Il a démontré que c'était un très bon joueur.» Jusqu'où ira cet attaquant de 19 ans qui affole les compteurs?
Le PSG sait déjà qu'il devra remonter un but au Borussia Dortmund au match retour, tout en gérant un Håland qui bénéficiera forcément de plus d'espaces.

Atletico Madrid
Simeone n’oubliera jamais
Très critiqué, ces dernières semaines, l’entraîneur Diego Simeone a retrouvé du crédit en menant l’Atletico Madrid à la victoire face au tenant du titre, Liverpool (1-0), mardi en 8es de finale aller de la Ligue des Champions devant un Wanda Metropolitano en fusion. Une belle soirée qu’El Cholo n’est pas près d’oublier. «Depuis huit ans que je suis ici, je n’avais jamais vu la foule comme ça pendant tout le match. C’était très émouvant, a savouré le technicien. Le mot qui me vient ce soir est ‘’tranquillité’’. Quand vous travaillez en équipe, dans un bloc, vous pouvez faire ce que vous voulez. Ce n’est pas la meilleure soirée de tous les temps parce qu’on n’a pas gagné de trophée. Mais il y a des nuits que l’on n’oublie pas. La meilleure équipe du monde est venue ici, et nous l’avons battue.» Inutile de préciser que l’Argentin n’a pas été le dernier pour haranguer la foule, lui qui a fait le show au bord du terrain tout au long de la seconde période.

Real Madrid
Hakimi entretient le mystère pour son avenir
Achraf Hakimi change de dimension cette saison sous les couleurs du Borussia Dortmund. Mais le défenseur marocain devrait faire son retour au Real Madrid durant l’été après avoir été prêté ces deux dernières saisons à Dortmund. À moins que le Marocain n’en décide autrement, alors que le Borussia et le Bayern Munich seraient prêts à l’accueillir la saison prochaine. Après la victoire contre le PSG
(2-1), Achraf Hakimi a envoyé un message pour le moins intrigant à propos de son avenir, comme le rapporte As : « C’est ce que les gens disent et le contrat que j’ai signé. Tout peut arriver en juin, mais nous verrons ce que l’été réserve. (…) Dans ma tête, je veux jouer et je veux continuer à grandir. Ici en Allemagne, ils me donnent l’opportunité. » Quant à la possibilité de jouer remplaçant à Madrid, Hakimi n’a pas été plus clair : «Nous devons voir aussi.»

FC Barcelone
Bartomeu s’est réuni avec les joueurs
Le Barça est à nouveau touché par un scandale. Cette fois, la presse espagnole a dévoilé, preuves à l’appui, que le club catalan avait fait appel à une société de gestion d’image pour améliorer la cote du président Josep Maria Bartomeu sur les réseaux sociaux. Et dans le même temps, s’en prendre via les réseaux sociaux à des concurrents politiques, des anciens joueurs et même des joueurs actuels qui seraient un peu en froid avec Bartomeu et compagnie que sont Messi et Piqué par exemple. Comme l’explique Sport, le président blaugrana s’est réuni ce mardi soir avec les capitaines de l’équipe pour leur faire savoir qu’il n’y était pour rien dans cette histoire, et qu’il avait rompu les contrats avec la boîte en question, I3 Ventures, suite au scandale. Reste à savoir si Messi, Busquets et compagnie l’ont cru...


Tottenham
Mourinho très pessimiste pour Son
Victime d’une fracture au bras, Heung-Min Son va subir une opération. Alors que Tottenham annonce « plusieurs semaines » d’absence pour le Sud-Coréen, l’entraîneur José Mourinho pense que sa saison est terminée. « Si Son joue deux ou trois matchs, c’est parce qu’il (le chargé de presse) est très optimiste. Mais dans mon esprit, je ne compte pas sur lui pour la suite de la saison », a déclaré le coach portugais en conférence de presse ce mardi, à la veille d’un 8e de finale aller de Ligue des Champions contre le RB Leipzig.

Inter Miami
Beckham sur les traces de Messi
Lionel Messi serait dans le viseur de David Beckham. Propriétaire de l’Inter Miami, l’ancien international anglais serait en quête d’une nouvelle tête de gondole pour son équipe. Dans cette optique, David Beckham aurait approché plusieurs joueurs de classe mondiale, et notamment Edinson Cavani et Gareth Bale. D’après les dernières indiscrétions de Four Four Two, le patron des Herons aurait même proposé un contrat de près de 15 millions d’euros à l’attaquant du Real Madrid. Toutefois, David Beckham ne voudrait pas en rester là, puisqu’il serait prêt à se jeter sur Lionel Messi. Selon les informations d’Eduardo Inda, divulguées dans El Chiringuito TV mardi, David Beckham songerait à recruter Lionel Messi. Reste à savoir si le capitaine du FC Barcelone se laissera tenter par un départ vers l’Inter Miami.

Manchester City
L’UEFA va enquêter sur les sponsors à Abu Dhabi
Après avoir été suspendu de compétition européenne pour les deux prochaines saisons par l’UEFA, Manchester City pourrait faire l’objet d’une nouvelle enquête par l’instance européenne. The Guardian révèle que les sponsors du club à Abu Dhabi vont être observés de près pour déterminer si la compagnie aérienne Etihad finançait entièrement le parrainage ou s’il était subventionné. Le média britannique ajoute des précisions sur ces doutes.« Les courriels, en particulier deux envoyés par Jorge Chumillas, alors directeur financier de City, suggéraient que le parrainage d’Etihad était largement financé par ADUG, la société appartenant au propriétaire de City, Sheikh Mansour, de la famille dirigeante d’Abu Dhabi.» De plus, un rapport d’un consultant interne sur les finances de la compagnie émiratie semblait noter en 2010 que le gouvernement du pays couvrait le parrainage des Citizens. L’affaire est loin d’être finie et Manchester City pourrait encore y laisser des plumes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré