{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Béjaïa

« à nous la Coupe »

Des milliers de supporters algériens ont célébré à Béjaïa dans la nuit de dimanche à lundi la qualification de l’EN en finale de la CAN-2019 dans la joie et l’allégresse. La ville, qui était totalement désertée une heure avant le début du match, a repris dès le coup de sifflet final de l’arbitre, son souffle pour plonger directement dans la joie et des défilés, qui n’ont de valeur que d’exprimer une satisfaction populaire, ne laissant place à aucun doute quant aux espoirs des Algériens de décrocher un deuxième trophée du genre. Des centaines d’hommes, femmes et enfants sont sortis spontanément dans la rue avec le drapeau national pour se rassembler dans les rues et fêter cette prouesse de Mahrez et consorts. Durant toute la nuit, les drapeaux ont fleuri comme par magie dans toutes les artères de la ville et les klaxons ont résonné dans les villes et villages de la basse Kabylie. « Je tremble, parce qu’on est qualifié. On était stressé, on a raté plein d’occasions», lance Saïd, qui embrasse le drapeau. « Pas question de fermer les yeux. C’est même impossible », soutient Salim, un jeune mordu de l’EN. Karima, en larmes, affirme que « l’EN nous a toujours offert des matchs magnifiques ». « Nous sommes en finale, et j’espère qu’on aura cette CAN, inch’Allah», dit-elle. C’est la magie du football !

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours