{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Faute de CET bloqués par des oppositions

Tizi Ouzou attend toujours son incinérateur

Il résorbera définitivement le problème d’espace et de traitement après l’enfouissement.

La wilaya de Tizi Ouzou croule sous les déchets ménagers depuis quelques années. Les routes, les villages et les quartiers souffrent de ce fléau qui défigure leur visage de petite Suisse de jadis. Selon les statistiques, ce sont quelque 286 décharges sauvages qui rendent la vie insupportable aux citoyens à travers les communes.
Pendant ce temps, les cinq centres d’enfouissement Technique (CET) programmés à cet effet sont bloqués à cause de multiples oppositions des citoyens.
Les riverains refusent l’implantation de ces sites à proximité de leurs villages considérant qu’ils sont nocifs pour leur santé. C’est pourquoi, ces derniers temps, au lieu des centres d’enfouissement technique, l’APW de Tizi Ouzou propose l’acquisition d’un incinérateur pour faire face aux énormes quantités de déchets qui s’accumulent à travers les communes. Selon les techniciens de la voirie locale, les CET sont dépassés par le temps.
L’enfouissement des déchets n’est pas une bonne solution pour plusieurs raisons.
La première est sans nul doute l’accumulation de quantités gigantesques de rejets de diverses natures dans les décharges contrôles. Celles-ci sont actuellement saturées provoquant des défections dans la collecte des déchets au niveau des villages et des communes. Enfin en second lieu, les
centres en question provoquent des dégâts énormes dans les nappes phréatiques.
Les pluies de l’hiver drainent d’énormes quantités d’eau issues de ces CET avec les produits chimiques contenus vers les eaux souterraines. Souvent, le drainage atteint plusieurs kilomètres à la ronde. Ce qui conduit inéluctablement à la contamination des eaux des forages destinés à la consommation humaine. Aussi, pour venir à bout définitivement de ce dilemme, l’Assemblée se propose d’abandonner l’option des centres d’enfouissement technique.
Malgré son prix élevé estimé à 10 milliards de centimes, l’incinérateur est la solution idoine pour la wilaya de Tizi Ouzou. Il est à rappeler d’ailleurs que le projet de doter le CET d’Oued Fali d’un incinérateur a été maintes fois annoncée mais sans le voir se réaliser sur le terrain.
Plusieurs ministres ont promis son acquisition imminente, mais rien n’a été fait pour le moment. Ainsi, par l’octroi de cet incinérateur longtemps attendu, ce sont les méthodes qui seront adoptées pour résoudre ce problème.
En effet, les déchets ne s’entasseront plus ni dans les décharges contrôlées ni dans les décharges sauvages.
L’incinérateur résorbera définitivement le problème d’espace et de traitement après l’enfouissement.
L’environnement sera ainsi débarrassé de quantités énormes de rejets divers.
Les entreprises de recyclage elles profiteront pour imposer le tri comme solution en créant des postes d’emplois. C’est enfin, toute la wilaya de Tizi Ouzou qui se débarrassera d’un lourd problème qui reste actuellement sans solution. Ses conséquences sur les populations n’ont pas encore apparu, mais elles ne tarderont pas si la situation reste en l’état.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours