{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les résultats du bac seront connus aujourd’hui à 18h

Le stress de l’attente

Il sera donc, possible de s’enquérir des résultats sur le site de l’Office national des examens et concours (Onec), dès 18 h.

Annoncés pour vendredi prochain, les résultats du baccalauréat session 2019, seront finalement connus aujourd’hui par les candidats. Ces derniers seront fixés sur leur sort à partir de 18 h, après une pénible attente pour certains et une période de répit pour d’autres. Il sera donc, possible de s’enquérir des résultats sur le site de l’Office national des examens et concours (Onec). C’est ce que nous a appris, un communiqué publié par le ministère de l’Education nationale. « Les listes des candidats ayant réussi à cet examen, seront affichées au niveau des différents établissements scolaires du pays », est-il souligné. Il sera également possible d’avoir son résultat gratuitement par téléphone mobile pour les utilisateurs des trois opérateurs, à savoir Djezzy, Ooredoo et Mobilis, en composant *567#.
Par ailleurs, aucune autre information n’a filtré pendant les corrections des copies qui ont pris fin, il y a quelques jours, encore moins sur le taux de réussite. Les services de ce département ont, semble-t-il, préféré tenir les résultats
secrets pour éviter de fausses rumeurs sur le nombre de réussites au bac, comme cela s’est passé pour le brevet d’enseignement moyen (BEM), avant la sortie des résultats officiels. Rappelons que le déroulement des épreuves n’a été marqué par aucun débordement d’ordre majeur. La tant redoutée menace de fuite des sujets a été écartée certes, mais les moyens utilisés par le ministère de l’Education n’ont pas été sans conséquences sur l’économie du pays. Notons que cette peur a poussé les autorités compétentes à appliquer des mesures pour le moins rigoureuses dans l’optique d’anticiper sur un désagrément du genre. Chose qui s’est traduite, à titre d’exemple, par le blocage du réseau Internet à l’échelle nationale pendant la durée de chaque épreuve. Certes, cette disposition n’est pas inédite, mais il faut dire que cette solution beaucoup « trop facile » comme l’ont qualifiée certains, a été accompagnée par un impact négatif sur toute la société. Si d’un côté, cela a évité la fuite des sujets, de l’autre côté, elle s’est révélée en revanche, bien néfaste pour de nombreuses entreprises dont les activités se font via le Net. Cela va sans dire, l’économie nationale aura encore subi des préjudices, sachant que la conjoncture que nous vivons avec le Hirak est déjà assez particulière.
Si les entreprises se sont plaintes de ce recours imposé, les citoyens ont exprimé à leur tour, leur mécontentement, évoquant le mot « punition » pour qualifier cette mesure.
Le ministre de l’Education nationale avait déjà indiqué à ce propos que cela demeure la seule alternative permettant d’endiguer la fraude qui a pris une ampleur considérable ces dernières années.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours