{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Cité Confort d’El Madania à Alger

La porte de la Mer de Pouillon livrée aux eaux usées

Qui ne connaît pas le célèbre architecte Fernand Pouillon, qui a acquis la nationalité algérienne dans les années 60 et réalisé de belles oeuvres architecturales, dont les complexes touristiques de Sidi Fredj et de la Corne d’or, les hôtels de Seraïdi et Ghardaïa, mais aussi les cités Diar el Saâda et Diar el Mahçoul à Alger.
Aujourd’hui, une de ses réalisations est livrée aux eaux usées, depuis qu’une canalisation d’égout éclatée se déverse directement sur les escaliers de la célèbre porte de la Mer, qui surplombe un des plus beaux panoramas sur la baie d’Alger, à la cité Confort de Diar el Mahçoul. En effet depuis plusieurs semaines les eaux usées et nauséabondes, pleines de déchets liquides, se déversent à l’air libre, mettant en danger non seulement l’ensemble architectural, mais aussi et surtout la santé des habitants et de leurs enfants, livrés à la saleté et aux dangers des moustiques tigres qui ont proliféré à la faveur des eaux noirâtres et insalubres porteuses de microbes et de maladies. Ni l’APC d’El Madania, dont relève ce quartier ni les services de l’environnement ni ceux de la santé, n’ont encore réagi à cette grave situation qui peut dégénérer à tout moment à la faveur des intempéries, les eaux usées s’écoulant avec de plus en plus d’intensité, constituant une potentielle catastrophe pour la population.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours