{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Des formations à la fabrication de savon à base d’huile d’olive

La femme rurale très intéressée

Plusieurs formations sont données aux femmes désireuses de se lancer dans cette industrie artisanale.

L'huile d'olive ne sert pas uniquement à la consommation. Elle est la base d'une large gamme de produits. Une industrie florissante pourrait naître de l'exploitation de cette richesse dans divers domaines. Les premiers balbutiements commencent d'ailleurs à se faire sentir au niveau de la direction des services agricoles de la wilaya de Tizi Ouzou. La fabrication de savon artisanal à base d'huile d'olive fait ses premiers pas. Les procédés sont appliqués dans plusieurs communes avec succès. Les efforts de cette institution chargée du développement de l'agriculture en général et de l'oléiculture en particulier, commencent à donner les premiers fruits.
La gent féminine est très accrochée à cette industrie de savon. Bien qu'elle reste encore à un stade artisanal, il n'en demeure pas moins que son développement n'est qu'une question de temps. D'ailleurs,
récemment encore, des formations ont été dispensées à cette catégorie de femmes. Dans cette optique justement, des formations sont données cette semaine à Béni Douala sur la fabrication de savon artisanal à base d'huile d'olive. Les techniciens de la DSA et de l'Itmas ont expliqué les méthodes appliquées pour le démoulage des barquettes de savon après leur fabrication. Ces formations, pour rappel, sont destinées à la femme rurale et assurées par Nadia Hini formatrice à l'Itmas de boukhalfa et Samia Hadjih chargée de la filière oléicole à la DSA.
En fait, cette technique appliquée jadis par nos ancêtres, qui savaient parfaitement fabriquer du savon à base d'huile d'olive et de l'olive en général, n'a pas été transmise aux générations actuelles. Il a fallu un travail de recherche des techniciens de la DSA et de l'Itmas pour reprendre le fil. La technique peut faire naître une véritable industrie artisanale au niveau des communes. Ce qui fera vivre de nombreuses familles dans le moyen terme. Les compositions de ce savon sont, selon les techniciens, l'huile d'olive, la soude, l'eau, des arômes naturels comme la lavande et le miel. Il est préconisé de laisser les moules dans un endroit aéré pendant un mois avant de l'utiliser.
A présent, plusieurs formations, que ce soit à l'Itmas ou au niveau des subdivisions agricoles sont données aux femmes désireuses de se lancer dans cette industrie artisanale. Même si ce produit n'est commercialisé, pour l'instant, que lors des manifestations agricoles, il est à espérer que les efforts aboutissent à son intégration dans les circuits commerciaux locaux et nationaux. L'huile d'olive de Kabylie qui s'apprête à recevoir son premier label pour la variété des Ath Ghobri, peut s'intégrer dans le monde de l'industrie oléicole mondiale. Sous d'autres cieux, les huiles ne sont pas uniquement utilisées pour la consommation, mais même les dérivés sont la base de plusieurs produits industriels.
Enfin, notons que l'initiative a eu un large écho au niveau des villages. Les femmes sont très intéressées par cette spécialité d'autant plus que la matière première est très disponible. L'huile d'olive est un produit du terroir largement répandu et peut être à la base d'une industrie florissante.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours