{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pollution du barrage de Taksebt à Tizi Ouzou

La direction de l’ADE rassure

Il s’agit fort probablement d’un acte dont les auteurs seraient des pêcheurs.

Il n’y a pas du tout lieu de paniquer ou de polémiquer, telle a été la réaction de Mokrane Djoudi, directeur de l’Algérienne des eaux, hier, suite à l’information inhérente à la pollution du barrage d’eau de Taksebt. Une information qui s’est propagée comme une traînée de poudre dans les quatre coins de la wilaya de Tizi Ouzou, suite à la découverte de centaines de poissons morts dans ledit barrage ces dernières 48 heures. Les poissons en question sont morts et ont été découverts aux abords dudit barrage, situé à une dizaine de kilomètres au sud-est du chef-lieu de wilaya.
Alertés, les services concernés, au niveau de la direction de wilaya des ressources en eau (ADE), ont immédiatement effectué les analyses nécessaires afin de déterminer les causes de cette situation qui a provoqué la mort massive de poissons. «Il s’agit du taux élevé et anormal d’iode détecté dans l’eau du barrage de Taksebt», ont confirmé hier, à la mi-journée, les services concernés. La même source a indiqué qu’il s’agit fort probablement d’un acte dont les auteurs seraient des pêcheurs lequels auraient déversé des vertébrés aquatiques dans le barrage en vue d’améliorer leur rendement. Juste après les résultats de ces analyses, les services concernés de l’ADE ont placé le barrage sous surveillance intensive et permanente. Par ailleurs, une plainte a été déposé contre X auprès des services compétents, dans le but d’identifier le ou les auteurs de la pollution dudit barrage.
En outre, le directeur de l’ADE de Tizi Ouzou, qui a fait hier une intervention à la presse, sur cet événement, a tenu à préciser que l’eau du barrage de Taksebt est toujours propre à la consommation. Il n’y a absolument aucune raison que les citoyens s’inquiètent. Le directeur de l’ADE a rappelé qu’avant d’être distribuée sur les réseaux, l’eau du barrage est systématiquement et régulièrement traitée et filtrée au niveau des différentes stations d’épuration.
Le même responsable a beaucoup insisté sur le fait que le risque est inexistant à 100 %, en rappelant aussi que les services concernés au niveau de sa direction, veillent spécialement au contrôle et à la vérification de l’eau du barrage de Taksebt et que l’on ne pouvait aucunement badiner ou prendre à la légère la sécurité alimentaire du citoyen. Il faut souligner, toutefois, que la panique a gagné une grande partie de la population de la wilaya de Tizi Ouzou depuis que la nouvelle inhérente à la pollution du barrage de Taksebt a été très relayée par les réseaux sociaux.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours