{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

L’intelligence artificielle à la conquête de l’immobilier

L’ère de la maison connectée

La promotion et l’interopérabilité en question.

Architectes, promoteurs immobiliers, hôteliers... et opérateurs activant dans divers métiers liés à l'habitat se sont réunis hier à Alger pour assister à la présentation des dernières tendances dans l'univers du bâtiment «connecté». C'était là l'occasion pour les organisateurs, en l'occurrence l'industriel français, un des leaders mondiaux des produits et systèmes pour leas installations électriques et les réseaux d'information..., le Groupe Legrand, de revenir sur les solutions résidentielles et dans l'hôtellerie en la matière, soit «Les solutions connectées pour promotions immobilières et hôtellerie». Nous vivons en effet à l'ère de l'Internet des objets, ou en anglais, (Internet of Things, Ido) ou IOT en français, qui est l'interconnexion entre l'Internet et des objets, des lieux et des environnements physiques. Dans le monde où nous vivons, l'intelligence artificielle sera de plus en plus présente avec des utilisateurs de plus en plus nombreux à exiger des solutions «simples et confortables». L'appellation désigne un nombre croissant d'objets connectés à l'Internet permettant ainsi une communication entre nos biens dits «physiques» et leurs «existence numérique», un système, qui facilite la vie et lui procure un certain nombre d'avantages. Effectivement, les attentes des utilisateurs sont nombreuses comme, entre autres, être alertés en cas de danger, la vérification à distance des équipements, le contrôle et la programmation des équipements de sa maison, et ce, à distance. L'événement était animé par deux locuteurs, experts en la matière. Un spécialiste italien, Dario Tunesi, qui a présenté une communication suivie d'exemples sur le «bâtiment connecté» un second, Louis Benoît Rusterol Haltz, qui a fait une allocution sur le thème «Les solutions dans le domaine hôtelier».
Dans ces communications, Legrand, qui existe chez nous depuis avril 2007 sous l'appellation «Legrand Electric Algérie», a souhaité expliquer les trois piliers de son programme dans ce domaine, à savoir «le développement de solutions connectées», «la création d'infrastructures adaptées» et «la promotion de l'interopérabilité permettant à des tiers d'intervenir».
Ce tiers pourrait être une start-up comme les grands groupes ou des industriels comme des fournisseurs de services. Cette action est rendue possible grâce au programme «Worls With Legrand-WWL». Que vous habitiez de nos jours dans une maison ou dans un appartement, des dizaines d'objets connectés se proposent d'y entrer pour faciliter vos tâches du quotidien. Ils peuvent se résumer en un thermostat intelligent qui augmente ou baisse la température en fonction de vos allées et venues, des automatismes permettront de fermer votre store automatiquement à une certaine heure, un robot pourra tondre la pelouse ou passer l'aspirateur, des ampoules connectées, commandées par votre smartphone, changeront la couleur des lumières de votre salon, ou encore simuleront une présence pour dissuader les cambrioleurs... Tout ceci n'est pas de la science-fiction, le matériel existe bel et bien à des prix abordables, et surtout, il est simple d'installation et d'utilisation.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré