{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Importants incendies à Blida et à Tissemsilt

Deux Parcs nationaux ravagés

Quelque 300 agents de la Protection civile et plus d’une vingtaine d’engins ont été mobilisés.

Un énorme incendie s’est déclaré, avant-hier soir, au Parc national de Chréa (Blida), où des agents de la Protection civile et des services des forêts sont toujours mobilisés en vue de son extinction, a-t-on appris, hier, auprès des services de la Protection civile de la wilaya. L’incendie s’est déclaré aux environs de 18h00 de la journée de samedi, au lieudit Oued Bellat du Parc national de Chréa, où il a ravagé différentes essences forestières, végétaux et maquis, a-t-on ajouté de même source, soulignant la concentration des efforts en vue de la «protection des citoyens et de leurs biens, parallèlement à l’empêchement de la propagation des flammes, eu égard à la hausse sensible des températures et des aspérités difficiles de la région».
Plus d’une centaine d’agents (de différents grades) de la Protection civile, soutenus par 25 camions anti-incendie, dont une dizaine de véhicules tout-terrain, sont mobilisés pour l’extinction de cet incendie. Ces agents sont assistés, sur le terrain, par des éléments de l’Unité nationale d’instruction et d’intervention de la Protection civile de Dar El Beïda(Alger), des services des forêts et du Parc national de Chréa. Selon les informations fournies par les mêmes services, la wilaya a enregistré pas moins de six incendies, durant ce week-end.
Il s’agit, notamment est-il précisé, d’un véhicule qui a pris feu, outre un incendie déclaré à la cité islamique de Beni Mered, qui a ravagé près de 200 oliviers et cinq hectares de végétations, au moment où les agents de la Protection civile ont pu sauver des flammes près de 7 000 oliviers et une pépinière de plans d’agrumes.
Dans la wilaya de Tissemsilt, un incendie s’est déclaré à la forêt «Bab El Bakouche» dans la commune de Lardjem, à Tissemsilt.
Le feu a détruit plus de 90 hectares d’arbres forestiers et maquis, a-t-on appris, hier, de la Conservation des forêts. L’opération de la Protection civile a enregistré la mobilisation de moyens humains et matériels importants, dont plus de 320 agents de la Conservation des forêts et la Protection civile, des saisonniers et des bénévoles ainsi que des éléments de l’Armée nationale populaire (ANP), quatre camions et quatre véhicules tout-terrain à citernes.
L’intervention des services précités a permis de sauver de vastes surfaces dans cette forêt, distante de 11 kilomètres de la commune de Lardjem. La même source a signalé que l’opération d’extinction de ce feu a mis du temps, à cause de la nature montagneuse de la forêt à reliefs accidentés et disposant de pistes difficiles d’accès.
Par ailleurs, les agents des forêts, de la Protection civile et des bénévoles, ont réussi, vendredi matin, à éteindre un incendie déclaré au Parc national de cèdre de Theniet El Had qui a détruit 2,5 ha de maquis et de broussailles et 10 arbres de cèdres de l’Atlas. L’incendie a vu la mobilisation de plus de 190 agents et cadres de la Protection civile et des forêts, des citoyens bénévoles, 17 camions d’extinction et cinq véhicules tout-terrain à citernes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours