{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bouira

Ath Laâziz manque d’eau

La saga des APC bloquées continue. Si pour la région, le motif reste celui de l'élection, à Ait Laâziz, au nord du chef-lieu de la wilaya, les citoyens ont obstrué l'accès au siège de la commune en raison du manque d'eau. Les habitants de cette région au relief difficile souffrent été comme hiver. Lors des grosses pluies, les effondrements et les glissements de terrain sont le danger imminent. En période estivale c'est la sécheresse et le manque d'eau potable qui aggravent le quotidien des populations. La région regorge de sources alimentées par la fonte des neiges, mais cette eau part vers les rivières et affluents du barrage de Bechloul. Les projets retenus, mais qui tardent à se concrétiser ont pour objectif d'alimenter la région à partir de ce barrage et de celui de Koudiet Asserdoun. Le retard et quelquefois l'arrêt des travaux de réalisation des unités de stockage au niveau de la commune et du reste de la wilaya sont la cause essentielle qui est venue à bout de la patience des habitants. Pour rappel, les responsables de l'Algérienne des eaux de Bouira et Lakhdaria ainsi que le chef de daïra intérimaire de cette localité ont été relevés de leurs fonctions quand les citoyens de ce chef-lieu de daïra avaient fermé l'autoroute Est-Ouest en raison du manque d'eau l'été dernier. Selon une source non confirmée, le maire de la localité d'Ath Laâziz aurait déposé sa démission.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours