{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Horrible accident de la route

11 morts et 11 blessés à Sétif

Création d’une délégation de sécurité routière et évaluation de la modernisation en cours des documents administratifs.

Onze personnes sont mortes et 11 autres ont été blessées dans une collision entre un bus de transport de voyageurs et une semi-remorque, survenue hier, dans la région de Aâraîr dans la commune de Ouled Saber (à l’est de Sétif), a indiqué le responsable de la communication de la Protection civile, le capitaine Ahmed Lamamra. La même source a précisé que cet accident mortel s’est produit à 11h20 minutes entre un bus de transport de voyageurs, de taille moyenne, assurant la ligne Sétif-Chelghoum Laïd (Mila) et une semi-remorque, faisant 9 morts et 13 blessés, selon un premier bilan, qui signale que trois blessés sont dans un état «critique». Les victimes ont été évacuées par les éléments de la Protection civile vers l’hôpital Khatir Sarroub de la ville d’El Eulma. Par ailleurs, le dossier concernant la création d’une Délégation nationale de sécurité routière et l’évaluation de l’application de la modernisation des documents administratifs, ont été examinés samedi dernier à Alger, lors d’une réunion du Conseil interministériel que présidait le Premier ministre, Noureddine Bedoui. Les travaux de ce conseil ont également concerné «l’évaluation des dossiers relatifs au permis de conduire à points, la carte d’immatriculation électronique de véhicules et à la nouvelle plaque d’immatriculation, ainsi qu’aux services électroniques offerts grâce à la carte d’identité nationale bio-métrique et électronique.» Le communiqué relève que pas moins de 100 000 permis de conduire biométriques électroniques ont été délivrés à ce jour.
Le Premier ministre a décidé de mettre en place « un mécanisme spécial pour superviser l’entrée en service de ce projet intégré de la sécurité routière, regroupant tous les intervenants dont le commandement de la GN et la Dgsn. Bedoui a également chargé le ministre de l’Intérieur de présenter les deux projets de décrets exécutifs relatifs à la Délégation nationale de sécurité routière et au Conseil consultatif intersectoriel de la prévention et de la sécurité routière, lors de la prochaine réunion du gouvernement».
Pour le lancement de ses missions, la délégation, «sera dotée, lors d’une phase de transition, de ressources humaines qualifiées et spécialisées, détachées des services de la GN et de la SN, ainsi que du ministère des Transports.»
Par souci d’efficacité, «toutes les opérations relatives à la sûreté et la sécurité routières seront supervisées par la délégation de la sécurité routière, y compris la formation, tout en préservant le rôle du Centre national des permis de conduire et en mettant son expérience au service de cette stratégie et du parachèvement de l’organisation de l’activité des auto-écoles ». Il a enfin souligné que ces projets doivent avoir un impact positif sur la vie quotidienne de nos citoyens et dans leurs relations avec l’ administration. Ainsi, le citoyen doit constater l’amélioration qualificative du service public, à travers le recours aux solutions intelligentes offertes par les nouvelles technologies ».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours