{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tizi Ouzou

Tigzirt pour redynamiser le tourisme

Cette ville est à vocation totalement touristique. Un secteur qui ne peut fonctionner en l’état actuel des choses.

Le président de l’APW de Tizi Ouzou était à Tigzirt où il a supervisé l’avancée de plusieurs projets de développement de cette commune du littoral qui connaît beaucoup de difficultés. En pleine saison estivale, la commune connaît des ralentissements dans plusieurs projets. Aussi, Youcef Aouchiche, P/APW, s’est rendu sur les sites de plusieurs de ceux-ci en compagnie d’une forte délégation ainsi que du président d’APC de Tigzirt, Moussa Abbou qui a dressé un tableau exhaustif des attentes et des difficultés qu’il rencontre dans la gestion de cette commune à vocation touristique par excellence.
C’est justement ce caractère qui a été au centre d’intérêt du président de l’APW qui a insisté sur la nécessité d’aller jusqu’au bout des projets. Et pour ce faire, il n’hésitera pas à mettre la main à la poche sur le champ.
En effet, après une visite au nouveau siège de la mairie, la délégation a mis le cap sur le site du théâtre de verdure en construction à la sortie Ouest de la ville. Sur place donc, le maire a dressé un tableau précis de l’état d’avancement du projet jugé très important pour le secteur du tourisme dans la ville. A presque 60% d’avancement, le projet connaît un ralentissement à cause du manque de financement. Sur place, Aouchiche a annoncé l’octroi, par l’APW de cinq millions de dinars pour relancer les travaux.
Par la suite, la délégation s’est dirigée vers la plage Tassallast située à deux kilomètres à l’ouest de l’antique ville d’Iomnium. Sur place, les travaux de restauration de cette plage sont en cours et les responsables annonçaient que la réception est attendue dans quelques semaines afin de permettre aux estivants d’occuper une grande partie de celle-ci endommagée par les intempéries de l’hiver passé. Non loin de là, la délégation a fait un crochet vers la station de dessalement d’eau de mer construite dans le but d’alimenter cette ville en eau potable. Cette infrastructure, en panne depuis quelque temps, n’a été réparée que partiellement à cause de la cherté de la pièce et des lourdeurs administratives pour leur acquisition. Elle n’assure donc que partiellement cette alimentation.
Une piscine en fin de travaux, une salle omnisport et une ancienne salle refaite ont été également l’objet de la visite de la délégation de l’Assemblée populaire de la wilaya de Tizi Ouzou.
Enfin, rappelons que la ville de Tigzirt est à vocation totalement touristique. Un secteur qui ne peut fonctionner en l’état actuel des choses. Avoir de beaux paysages ne signifie pas avoir du tourisme car ce dernier est toute une industrie à mettre en branle.
Le tourisme à Tigzirt possède des atouts indéniables, mais il n’existe pas encore de mécanismes modernes pour faire fonctionner le créneau. Pour l’exemple, des centaines de sites historique, culturels et naturels sont à découvrir, il n’existe aucun guide touristique pour le faire tout comme le rôle des agences de voyages est insignifiant.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours