{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Un pont aérien pour soutenir l’en en finale de la can

Vert, le caire

Un comité interministériel a décidé de mobiliser 28 avions pour assurer leur transport, tout en veillant à donner la chance à tous les citoyens, notamment ceux des wilayas du Sud.

C’est une autre belle page qui est en train de s’écrire entre l’EN et les Algériens. Une page sur laquelle se gravent les exploits aussi inattendus que retentissants de jeunes compétiteurs doués et talentueux qui n’ont pas usurpé leur surnom de « Guerriers du désert ». Des exploits qui viennent étancher la soif de victoires et de consécration continentale à laquelle aspirent
40 millions d’Algériens. Un rêve que partage la bande d’un Mahrez lumineux, éclatant, qui n’a plus d’autre objectif, que de monter sur le toit de l’Afrique. Tous les moyens sont mobilisés pour ce sacre africain attendu depuis près de 30 longues années de disette. Toutes les conditions sont réunies, cette fois-ci pour une belle moisson. Rien, apparemment ne manquera à l’appel, pour que cette épopée égyptienne connaisse un final triomphant. Les pouvoirs publics n’ont pas lésiné sur les moyens pour que nos Verts disposent d’une galerie conséquente, presque comme s’ils évoluaient à la maison. 28 avions ont été mobilisés pour leur apporter ce soutien supplémentaire afin d’assurer leur transport, tout en veillant à donner la chance à tous les citoyens, à travers le territoire national, notamment ceux des wilayas du Sud... Un Conseil interministériel, présidé par le Premier ministre Noureddine Bedoui, a décidé lundi dernier de mobiliser 28 avions pour transporter, dans la nuit de jeudi à vendredi, quelque 4800 supporters vers Le Caire, « en veillant, dans la répartition des vols, à donner la chance à tous les citoyens à travers l’ensemble du territoire national. Souvenirs. Souvenirs. Comment, en effet, ne pas se remémorer cette fameuse épopée d’Omdurman où notre Equipe nationale a arraché son ticket pour le Mondial brésilien de 2010. Nos Verts de l’époque avait bénéficié du soutien de milliers de supporters après un exceptionnel pont aérien décidé par les autorités de l’époque.
L’EN est à une marche du bonheur pour prétendre accrocher une seconde étoile à son maillot. Les poulains de Belmadi, seront portés par 40 millions d’Algériens. Avec, quel que soit le scénario de cette joute africaine majeure comme unique objectif d’être sacrés : « Rois d’Afrique ! ». 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours