{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les Forces pour l’Alternative l’annonceront demain

Une nouvelle initiative pour le dialogue

Les initiatives pour lancer le dialogue et avancer vers une sortie de crise pullulent mais aucune pour l’instant ne semble aboutir. Après l’échec d’un premier forum pour un dialogue national qui s’est tenu le 6 juillet dernier et la proposition d’un panel de 13 personnalités pour mener le dialogue faite en fin de semaine par le Forum civil pour le changement (Fcpc) et qui reste hypothéqué par l’accord des figures nationales à y prendre part, mais aussi par l’acceptation du pouvoir des conditions posées par le panel avant l’ouverture de tout débat, une troisième initiative va être lancée demain. Celle-ci sera celle des Forces pour l’Alternative démocratique qui, faut-il le rappeler, regroupent plusieurs partis politiques, ligues, associations, syndicats et universitaires dont le FFS, RCD, PT, Laddh. L’Alternative qui s’est réunie jeudi au siège du Parti des travailleurs, a donné rendez-vous pour demain à l’opinion publique pour présenter son initiative. Dans un communiqué qui a sanctionné la rencontre, l’Alternative a expliqué que son «initiative sera à la hauteur des attentes du Mouvement populaire». Revenant à la crise actuelle, les membres de ce front démocratique ont appelé à nouveau à la fin des atteintes aux libertés, la libération de tous les détenus d’opinion dont Louisa Hanoune et Lakhdar Bouregaâ. Les Forces pour l’Alternative démocratique ont également réclamé «la libération des champs politiques et médiatiques» tout en dénonçant «la logique du pouvoir de vouloir organiser coûte que coûte une élection présidentielle».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours