{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Durcissement d’octroi des visas pour les Algériens

Sale temps pour les touristes

Il devient de plus en plus pénible de se voir accorder un visa Schengen notamment.

Les portes menant vers le reste du monde sont-elles en train d’être fermées aux Algériens ? Cette question peut paraître a priori, « inopportune » ou bien marquée par une certaine exagération, mais il est évident que ces derniers temps, il devient de plus en plus pénible de se voir accorder un visa Schengen notamment. Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que la dernière disposition prise par les autorités finlandaises dans ce sens, vient confirmer un scénario de ce genre.
La Finlande a tout bonnement décidé de ne plus octroyer de visas touristiques aux Algériens. « Nous voudrions vous informer que l’ambassade de Finlande accepte uniquement les demandes de visas professionnels, culturels, familiaux», est-il écrit dans un communiqué de l’ambassade de Finlande en Algérie.
« Les demandeurs sont bien invités à présenter une lettre d’invitation personnelle en provenance de Finlande accompagnée d’une demande de visa au Centre VFS Global et ce sans rendez-vous », explique-t-on dans le même texte. Il faut dire que cette annonce donne lieu à plusieurs questionnements quant au pourquoi d’une telle prise de décision.
L’on s’interroge par là, sur quelles bases valides un pays peut-il décider de ne plus prendre en charge les visiteurs d’un tel ou tel pays ?
Le plus étonnant dans tout cela, c’est que l’affluence des Algériens en Finlande pour un court ou long séjour n’est pas si importante que cela, comparée à d’autres pays européens (Espagne, France, Portugal…etc.). Pour tenter d’expliquer cela, beaucoup ont établi la relation entre l’annonce de l’ambassade finlandaise et la situation politique, sociale et économique du pays. Cependant, cela ne justifie pas le fait d’enlever aux citoyens algériens le droit d’accéder à un pays en tant que touristes. Pour avoir plus d’explications, nous avons tenté de joindre l’ambassade de Finlande, mais sans résultats… Toutefois, la Finlande n’est pas un cas isolé. Dans le même registre, la Turquie, devenue un pays particulièrement affectionné par les touristes algériens, avait annoncé il y a quelques jours, les nouvelles conditions d’octroi du visa aux Algériens. Si la demande de visa pour la Turquie n’était qu’une simple formalité, elle deviendra prochainement plus ardue, car de nouveaux critères seront à satisfaire. Il s’agit entre
autres, de l’annulation de la procédure pour l’octroi d’un visa électronique, appelée « C1 », pour les personnes âgées de 18 à 35 ans. Ainsi, à partir du 1er octobre prochain, seul le visa de la catégorie « B » sera délivré.
Les réelles raisons ou motivations qui se cachent derrière ces limitations, ne sont pas claires, et laissent libre champ à toutes les spéculations possibles… Pour leur part, les Algériens ont commenté ces derniers changements sur un fond d’autodérision. Cela dit, tous les pays ne sont pas contre le fait de recevoir des touristes algériens, car ces derniers peuvent se rendre dans beaucoup d’autres pays sans visa. On citera à titre d’exemple, Hon Kong en Chine, l’Indonésie, la Malaisie, les Maldives, le Cap-Vert, l’île Maurice, la Tunisie, le Maroc…et bien d’autres.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours