{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pas de grève générale à Annaba

Quand la raison prédomine

Au troisième jour de la grève lancée sur les réseaux sociaux, la wilaya de Annaba n’a enregistré aucun arrêt d’activité. Il est bien évident que l’écho de l’appel à cette grève de quatre jours, n’a pas résonné chez les commerçants de cette wilaya. Même constat dans les administrations et les établissements scolaires. Idem pour les entreprises économiques des deux secteurs où l’activité s’est poursuivie. C’est pour dire que l’effet escompté par ceux qui ont appelé à la grève de quatre jours n’a, en fin de compte, pas été enregistré. Ce signe de refus n’est autre qu’une prise de conscience, quant aux enjeux géostratégiques pesant sur le pays. Par ailleurs, il faut noter que la marche des étudiants opposants, hier, à la présidentielle du 12 décembre, ne reflète pas la pensée des populations annabies. Car, entre anti et pro-présidentielle, les points de vue sont à respecter, dans le sens où chacun prône une République démocratique où la divergence des opinions est respectée. C’est dans cette vision des choses, que les habitants de la wilaya de Annaba, ont laissé place à la prédominance de la raison dans la gestion d’événements déterminants. De même pour plusieurs autres wilayas de l’est du pays : El Tarf, Souk Ahras, Tébessa, Guelma et Skikda entre autres, où aucun suivi de la grève n’a été observé.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours