{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Bouira

Marche pour libérer les détenus

Une cinquantaine de jeunes venus principalement principalement de la commune de Haizer ont organisé, hier, une marche qui les a conduits depuis l’esplanade de la Maison de la culture jusqu’au siège de la cour de Bouira. Sur des banderoles et tout au long de la procession, les manifestants ont exigé la libération sans condition des jeunes arrêtés à Alger vendredi dernier pour avoir soulevé l’étendard amazigh.
« Deux jeunes de notre commune ont été emprisonnés pour être en possession d’un étendard qui la semaine d’avant, était brandi par des milliers d’Algériens et Algériennes. En vertu de quelle loi a-t-on jugé ces personnes ?» se demande un élu d’obédience RCD. «Un autre jeune natif de Aghbalou a été arrêté et jugé coupable d’atteinte à l’unité nationale juste parce qu’il portait sur ses épaules le drapeau amazigh», ajoute notre interlocuteur. Après avoir arpenté les rues principales de Bouira, les jeunes manifestants ont observé un sit-in devant la cour de justice avant de se disperser dans le calme.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours