{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

La sélection nationale traduit les attentes et les aspirations du Mouvement populaire

Les signes avant-coureurs d’un changement

La sélection nationale a pu transformer l’élan né du Mouvement populaire en une œuvre stoïque à travers la hargne et la force de vaincre.

L’épopée que la sélection nationale est en train de réaliser en Egypte dans le cadre de la coupe d’Afrique des nations fait déclencher un élan à la hauteur du climat et de l’atmosphère imposés par le Mouvement populaire du 22 février et son élan historique.
C’est du jamais-vu, des scènes d’euphorie et de joie rarement vécues depuis des années, un élan qui s’inscrit dans le prolongement de la brise libertaire qui a envahi le pays à travers sa détermination mobilisatrice en quête d’un changement qui embrasse toutes les structures de la société et de l’Etat qui ont vécu pendant des décennies un rythme politique fait de monotonie, de morosité et de la médiocrité à tous les niveaux.
La prestation des poulains du mythique entraîneur Djamel Belmadi redonne à l’Algérie sa confiance en sa compétence et son énergie créative. Cette force combative coïncide avec la montée fulgurante de la volonté des Algériens et des Algériennes à en découdre avec la période funeste de l’incurie et du fatalisme ambiant qui a caractérisé le pays pendant longtemps grâce à un système qui a consacré la médiocrité et l’incompétence comme critères de réussite, voire de mérite.
La sélection nationale a pu transformer l’élan né du Mouvement populaire en une œuvre stoïque à travers la hargne et la force de vaincre qui rime avec la charge historique et symbolique de la lutte de ce vaillant peuple et ses ancêtres pour la libération du pays et de son émancipation de la domination sous toutes ses formes. Au-delà du foot, la coupe d’Afrique des nations qui se joue en Egypte a su traduire le rêve algérien qui exprime la témérité et l’audace d’un peuple foncièrement attaché à ses valeurs et au serment de ses aïeuls quant à la défense de sa dignité et son honneur. La prouesse que vient de réaliser l’inénarrable Belmadi et ses cadets renseigne sur la volonté et les capacités que renferme ce pays quand les conditions socioculturelles et politiques sont réunies pour que cela se transforme en une œuvre homérique et un acte chevaleresque, d’une noblesse atypique.
Les guerriers du désert ont fait traduire cet orgueil
retrouvé grâce à une dynamique de changement qui commence à faire inculquer d’autres réflexes et d’autres habitudes qui reflètent les attentes et les aspirations de l’écrasante majorité des Algériens et des Algériennes qui aspirent à une Algérie nouvelle, une Algérie du mérite, une Algérie de l’égalité des chances, une Algérie où le favoritisme sera banni, la corruption sera combattue sans relâche et où l’injustice sociale n’aura plus droit au chapitre.
Le Mouvement populaire qui a émerveillé le monde entier par son sens élevé de pacifisme et de conscience hautement patriotique a insufflé la société avide de liberté, de progrès et de changement en mesure d’enclencher le processus de développement du pays et de l’émancipation de la société du joug de la rapine et de la prédation qui ont été érigées en une culture d’un système anachronique et en déphasage total avec les ambitions et les attentes d’un peuple qui a soif de liberté et de la créativité multidimensionnelle.
Les scènes de liesse qui s’exprimaient partout dans le pays grâce aux prouesses réalisées par les guerriers du désert dans chaque match décisif de cette coupe d’Afrique des nations pas comme les autres, prouvent s’il en est que le peuple veut se débarrasser d’un long sommeil et de la léthargie que lui a imposés un système politique qui a tué la flamme d’une nation qui n’a pas démérité de par l’histoire et elle veut inscrire son nom dans le concert des nations modernes.
Le foot est un reflet d’une situation politique d’un pays, cela permet aux plus avertis de faire le lien avec la dynamique socio-politique et historique qui imprègne toute la société en quête d’un affranchissement sociétal qui lui permet de renouer avec le développement, le progrès et la construction du pays.
Il y a un seul message qui puisse traduire l’élan et l’œuvre méritoire de la prestation de la sélection nationale et son staff, c’est l’aspiration de tous les Algériens et de toutes les Algériennes à rompre avec un régime grabataire et vieillot qui a pris le pays en tenailles pendant des décades en l’enfonçant dans les abysses d’une régression indescriptible et dans la spirale de l’incurie sans précédent dans l’histoire du pays.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours