{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Lutte contre la corruption, dialogue et élection

Les serments du général

L’ANP a été la première institution à dire oui aux revendications de la population.

Ahmed Gaïd Salah à la tête de l’ANP, vice-ministre de la Défense nationale, chef d’état-major de l’ANP et général de corps d’armée, a fait le serment d’accompagner le peuple dans son mouvement.
Poussé à démissionner, Abdelaziz Bouteflika n’est plus président. Ce fut le premier acte du général de corps d’armée qui a appelé à l’application de l’article 102. Il prononcera des discours où il promet, alors de combattre la corruption et les corrompus et il tiendra sa promesse par l’ouverture d’enquêtes judiciaires, tout en sollicitant la justice à user de son pouvoir pour prendre en charge cette mission assurant que l’ANP sera une épaule. Des pontes du régime, des intouchables et des oligarques accusés de corruption ont été mis en détention provisoire.
En saluant à chaque fois le caractère pacifique des manifestations, le général de corps d’armée inscrit à chaque fois de la sagesse dans ses interventions devenues régulières, promettant qu’aucune goutte de sang d’un Algérien ne coulera advienne que pourra. Cela, en invitant le peuple à prendre conscience des visées diaboliques externes des ennemis du pays et leurs relais à l’intérieur en cette situation de crise. Il lance des avertissements à l’égard de ceux qui ont tenté de porter atteinte à la sécurité de l’Etat en les mettant en garde contre la prise de mesures dans le cadre de la loi. Il mettra ses mises en garde à exécution à l’encontre de ceux-là même qu’il a qualifiés de bande après quelques semaines. Refusant toute idée de transition car en homme averti il connaît parfaitement les conséquences.
Ainsi, pour éviter le scénario des années 90, le vice-ministre de la Défense, appelle à l’organisation de l’élection présidentielle qui représente, a priori une sortie, étudiée et intelligente de la crise. Cette élection est très importante, voire nécessaire et indispensable. Le seul souci du Haut commandement est de préserver l’intégrité et l’unité par un bon fonctionnement de ses institutions élues.
Pour le général de corps d’armée, cette élection doit absolument avoir lieu dans les plus brefs délais. Chose qui le pousse à proposer l’entame d’une politique louable de dialogue par des personnes qu’il qualifie d’intègres, loyales et fidèles à la patrie.
Le chef d’état-major de l’anp ne manquera pas dans sa stratégie d’adresser des messages aux «ennemis de l’Algérie, les prévenant que la crise est algéro-algérienne et que l’institution militaire est prête à faire face à toutes les menaces. Un message adressé également aux sous-traitants qui appellent aujourd’hui à la désobéissance civile et une phase de transition .
Le général de corps d’armée avait d’ailleurs averti que le mouvement a été empoisonné par des slogans d’outre-mer dont l’objectif est de semer le trouble dans le pays. Mais pour le général de corps d’armée, le temps du printemps arabe est révolu. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours