{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Timizart à TIZI OUZOU

Les élus menacent de démissionner

«Des groupuscules, manipulés par des forces non identifiées, nuisent aux intérêts des citoyens…»

La commune de Timizart, dans la daïra de Ouaguenoun (30 kilomètres au nord-est du chef-lieu de la wilaya de Tizi Ouzou) est, incontestablement, l’une des plus déshéritées que compte la wilaya de Tizi Ouzou. Le développement de cette localité est pratiquement au point mort. La situation ne cesse de se dégrader et d’empirer dans cette municipalité qui a vu son budget annuel diminuer de plus de 60%, selon les élus à l’Assemblée populaire communale, qui viennent de tirer la sonnette d’alarme. Cette baisse du budget, ajoutée à d’autres difficultés, a engendré une paralysie presque totale des petits et minuscules projets dont a bénéficié cette commune. Pourtant, il s’agit de la commune où se trouve le lycée qui a obtenu le meilleur taux de réussite au baccalauréat de l’année scolaire 2018-2019, faut-il le rappeler ! Malgré cet exploit et cette excellence scolaire, la commune de Timizart reste au bas de l’échelle en matière de développement, ce qui a poussé même les élus à lancer un cri de désespoir cette semaine. Ainsi, les élus à l’Assemblée populaire communale de Timizart (daïra de Ouaguenoun) ont menacé carrément de déposer leur démission si les autorités supérieures sne réagissent pas pour prendre en charge leurs doléances. En effet, rien ne va plus dans cette APC, un constat qui a poussé les élus de la mairie à se réunir en session extraordinaire le 18 septembre dernier au niveau de la bibliothèque communale. Les concernés ont débattu longuement et analysé la situation générale qui prévaut dans la commune et ont relevé de nombreuses insuffisance. Ainsi, soulignent les élus en question, il a été constaté que « des groupuscules, manipulés par des forces non identifiées, nuisent aux intérêts des citoyens et au bon fonctionnement des services de la commune, et ce au vu et au su des autorités ». Les mêmes élus soulignent que certains responsables, à plusieurs niveaux, encouragent ces pratiques par leur mutisme, leur silence et parfois même par leur complicité. Les concernés déplorent, en outre, la mise à l’écart de la commune sur le plan du développement dans tous les secteurs. « Aucune perspective claire n’est envisagée, pour sortir cette commune du marasme économique que vivent les citoyens depuis très longtemps », écrivent tous les élus de l’APC de Timizart dans une déclaration rendue publique à l’issue de la réunion extraordinaire du 18 septembre. Ils rappellent à cet effet que le budget de l’APC est amputé de plus de 60% « et n’importe quelle action pour le développement subit une bureaucratie des plus abjectes ». Les élus de la même commune ajoutent en rappelant que « contre vents et marées, notre APC a pu affronter la difficulté et assurer le minimum vital à son fonctionnement ».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours