{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Saïd Bouteflika, Tartag et Toufik

Le trio aujourd’hui devant le juge

La cour militaire de Blida volera aujourd’hui le succès à la Cour suprême. En effet, tous les regards seront braqués sur cette juridiction militaire. Car, Saïd Bouteflika, conseiller et frère de l’ex-président de la République, les généraux à la retraite Toufik et Athmane Tartag, tous les deux anciens responsables des services de renseignement, seront présentés devant le juge d’instruction près le tribunal militaire de Blida. Ils ont été placés en détention provisoire le 5 mai dernier par le procureur de la République près le tribunal de Blida. Ils croupissent depuis en prison, où ils ont notamment passé tout le mois de Ramadhan. Les trois prévenus sont poursuivis pour «atteinte à l’autorité de l’armée» et «complot contre l’autorité de l’Etat».
«Conformément aux dispositions de l’article 11, alinéa 3 du Code de procédure pénale et dans le cadre du strict respect de ses dispositions, le procureur général militaire près la cour d’appel militaire de Blida porte à la connaissance de l’opinion publique qu’une poursuite judiciaire a été ouverte ce jour, 5 mai 2019, à l’encontre des nommés Athmane Tartag, Mohamed Mediène et Saïd Bouteflika, ainsi qu’à l’encontre de toute personne dont l’implication est établie par l’enquête, pour les chefs d’inculpation d’atteinte à l’autorité de l’armée et complot contre l’autorité de l’Etat», a ajouté la même source, précisant que «ces chefs d’inculpation sont prévus dans les articles 284 du Code de justice militaire et 77 et 78 du Code pénal», avait affirmé le parquet du tribunal militaire de Blida dans un communiqué, le jour de leur arrestation. Ces trois personnages qui risquent de très lourdes peines de prison pourraient être fixés dès aujourd’hui sur leur sort.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours