{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Béjaïa

Le flux des estivants en recul

L’inquiétude affichée par les opérateurs économiques de la région de Béjaïa avant et pendant la saison estivale s’est avérée juste.

Le bilan de la Protection civile se rapportant au flux des estivants durant la saison estivale, fait état d’un recul d’environ 47 % comparé à celui de la saison précédente. Seulement 2 785 000 baigneurs ont fréquenté les plages de Béjaïa contre près de 5 millions l’année dernière. La baisse du nombre de touristes n’a cependant pas trop influé sur les différents méfaits de cette période marquée généralement par des accidents de la route, des feux de forêt et des noyades.
Le nombre de décès sur les routes a légèrement baissé durant le premier semestre de l’année en cours, comparativement à la même période de l’année dernière, selon un bilan semestriel établi par la Protection civile. En effet, durant ce premier semestre, 702 accidents de la circulation ont engendré 12 décès et 886 blessés. Un bilan qui reste lourd, mais en légère diminution par rapport à celui de la même période de l’année écoulée où 609 accidents de la circulation ayant fait 779 blessés et 19 décès. Les accidents de la circulation mortels ont certes, diminué cet été, causant la mort de 12 morts contre 19 l’année écoulée, mais le nombre d’accidents reste considérable ainsi que le nombre de blessés, cela dit, le nombre de morts est plus important dans les bilans des autres services (gendarmerie et police) « Nous ne comptabilisons que les victimes décédées sur les lieux de l’accident ou en cours d’évacuation vers les centres de soins », indique le communiqué de la Protection civile. Il est visible que les facteurs causant ces accidents, de l’avis des autres services de sécurité, restent et demeurent toujours, en défaveur du conducteur à un taux avoisinant les 95%. Il est le 1er fautif avec l’excès de vitesse, conduite dangereuse, non-respect du Code de la route en général. S’agissant des incendies, la Protection civile de Béjaïa relève dans son bilan semestriel pas moins de 1 012 incendies, dont 164 jugés importants. Conséquences : 1716 3 ha de végétation, 29,5 ha et 10 500 arbres fruitiers, plus de 2 900 bottes de foin, deux poulaillers et plus de 135 ruches sont parties en fumée. A comptabiliser aussi, une habitation en construction et une autre ancienne, relève la Protection civile qui n’omet pas de noter l’apport des citoyens. « Notre appel constant est d’associer à chaque fois le citoyen, afin de nous aider à diminuer ces trois fléaux pour un été agréable, surtout de poursuivre leurs efforts avec la participation de tous, pour que ce mois d’août passe dans de meilleures conditions. Car la sauvegarde de notre qualité de vie est l’affaire de tous… ». Par ailleurs, durant tout l’été, près de 3 millions de baigneurs ont été recensés sur les 32 plages autorisées à la baignade sur le littoral béjaoui, a indiqué la Protection civile qui précise que 3 464 personnes ont été sauvées d’une mort certaine, tandis que 3 030 autres ont été soignées sur place.
12 noyés, dont neuf hors des plages surveillées ont été dénombrés. A signaler que les recherches ont été très accrues pour retrouver le noyé des Bacstairs-Boulimat, jeune de 30 ans (de la wilaya de Batna), disparu dans une mer déchaînée, avec le renforcement du dispositif de recherches pour finalement le retrouver en état de décomposition avancée après huit jours (identifié par son frère).Pour ce qui est des quatre noyades dans les zones surveillées, un disparu en dehors des horaires de surveillance, l’autre dans une mer peu agitée (secouru, mais a perdu la vie peu après), pour les deux autres morts malgré le fait que la mer était calme (fanion vert), l’un terrassé par une crise cardiaque, l’autre, lorsque nos sauveteurs ont secouru avec ses amis , au nombre de quatre, trois, sauvés, mais le 4e a succombé peu après son sauvetage, après maintes tentatives de réanimation.
Globalement, les éléments de la Protection civile sont sortis 8983 fois pour la couverture de tous les appels de secours. 3861 ambulances ont été mobilisées pour l’évacuation et le sauvetage de 749 blessés, pour diverses causes et 3107 malades évacués vers les secteurs de la santé publique. 1140 véhicules ont été sollicités (entre ambulances et engins) pour la couverture de 702 accidents de la circulation, à travers tout le territoire de la wilaya et 1961 engins pour l’extinction des différents feux (forêts, couvert végétal, incendies soit dans les milieux urbains ou industriels, les feux de voitures.., et tout autre incendie).

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours