{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Maternité d’El Oued

Le directeur et son adjoint condamnés à un an de prison ferme

Le juge des délits du tribunal d’El Oued a condamné le directeur de la maternité d’El Oued et son adjoint à une année de prison ferme et une amende de 50 millions de centimes, selon le quotidien Echourouk. Lors du procès, le juge n’a pas retenu les chefs d’inculpation de «mort accidentelle» ni «la dilapidation» contre les deux responsables de la maternité, mais les a reconnus coupables de négligence. La coordinatrice chargée de la gestion de la maternité relevant de cet établissement public spécialisé a été, quant à elle, condamnée à six mois de prison avec sursis. Quatre autres accusés dans cette affaire ont été acquittés dont le chef de service pédiatrie néonatale et une infirmière de nationalité cubaine, de permanence dans la salle où a eu lieu l’incendie. Il y a lieu de rappeler qu’un incendie s’est déclaré, dans la nuit du 23 septembre dernier, à la maternité « Bachir Bennacer » d’El Oued, et a coûté la vie à huit nourrissons, entre brûlés et asphyxiés. L’incendie avait été provoqué par un court-circuit électrique sur un appareil anti-moustiques, selon les premiers éléments d’enquête qui ont été révélés à l’époque. Le juge d’instruction du tribunal d’El Oued avait décidé le placement en détention provisoire de sept employés de la maternité dont le directeur et son adjoint, sous le chef d’inculpation de «laisser-aller et négligence ayant entraîné la mort accidentelle».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours