{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

IL SERA CE MATIN À LA PLACE DES MARTYRS

Le chef de l'Etat inaugure la station de métro

Le président de la République se rend de plus belle sur le terrain pour inaugurer avec prestance et la station de métro de la place des Martyrs et la mosquée Ketchaoua mitoyenne.

La station de métro flambant neuf de la place des Martyrs, à Alger sera officiellement inaugurée aujourd'hui, par le président de la République Abdelaziz Bouteflika. Il lèvera donc d'une main sûre le rideau sur cette emblématique halte du R.E.R. algérois, d'autant qu'elle fait également office de musée qui raconte 2000 ans de l'histoire de la ville, sinon davantage, car renfermant des vestiges de l'époque ottomane, voire antique. Rappelons que les extensions des lignes du métro d'Alger entre la Grande-Poste et la place des Martyrs et entre Haï El Badr et Aïn Naâdja, finalement effectives, interviennent après la finalisation des essais techniques et de la marche à blanc. Les deux extensions permettront de doubler le nombre d'usagers du métro d'Alger qui passera de 100.000 à l'heure actuelle à 200.000 usagers, ce qui permettra de désengorger les artères de la capitale. Finalement, c'est le chef de l'Etat lui-même qui signe, désormais, le nouveau mode de mobilité dans Alger. Surtout que ces tronçons sont stratégiques à plus d'un titre, vu qu'ils donnent sur des localités très denses en population.
Ce relais du métro est d'autant plus important qu'il jouxte la séculaire mosquée Ketchaoua. Mosquée qu'aura également à inaugurer le président, car ce lieu de culte incontournable de la capitale a eu à connaître des travaux de restauration menés par un consortium algéro-turc. Et l'honneur revient finalement au président de la République, fort de ses prérogatives, de décréter son ouverture au public, et ce avec la véhémence et la grande performance qu'on lui connaît. La station de métro de la place des Martyrs revêt en outre un intérêt particulier au regard des fouilles et des vestiges archéologiques ayant été trouvés dans son périmètre sous-terrain, d'où d'ailleurs l'idée d'en faire une «station-musée». Celle-ci ne manquera pas d'enrichir un secteur déjà très riche en patrimoine historique et de susciter notamment l'intérêt du voyageur de par son cachet culturel qu'entend, bien entendu valoriser, le ministère de la Culture. Notons que des images de la station-musée de la place des Martyrs (Casbah) ont déjà été dévoilées au travers de photos inédites du designer Faouzi Louadah. Comme il avait eu à le faire lors de l'inauguration de l'opéra d'Alger le 20 octobre 2016, puis pour les travaux de la Grande mosquée d'Alger, 10 jours plus tard, voilà que le président de la République se rend de plus belle sur le terrain pour inaugurer avec prestance et la station de métro de la place des Martyrs et la mosquée Ketchaoua mitoyenne.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours