{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Commerce, hygiène, eau et autres services

Le challenge de l’Aïd El Adha

Les services concernés disent avoir préparé un dispositif spécial Aïd El Adha et promettent la réussite de ce défi et challenge.

«Wait and see », comme disent les Anglo-Saxons! Nous n’avons pas à attendre beaucoup, puisque nous sommes à la veille de l’Aïd El Adha. Chaque Aïd, nos rues, quartiers, y compris nos grand boulevards et routes principales se transforment en dépotoirs ce jour-là, ce qui a malheureusement, des répercussions néfastes sur l’environnement de nos villes.
Comme le veut la tradition, des dispositifs spéciaux ont été mis en place. Comme chaque année, ces dispositifs, comportent les volets de l’hygiène, permanence du commerce, l’aspect préventif et d’autres points. Les services concernés disent avoir préparé un dispositif spécial Aïd El Adha et promettent la réussite de ce défi et challenge. Habituellement, ce qui pose vraiment problème c’est le volet de l’hygiène. Sera-t-il à la hauteur des attentes des Algériens le jour de l’Aïd ? Avec la canicule et le taux d’humidité élevé, ce n’est pas aussi évident, notamment que ces dernières années, de nouvelles pratiques s’observent, celle de jeter les abats et les peaux de mouton n’importe comment et surtout n’importe où. Pour éviter le pire, le ministère de l’Environnement et des Energies renouvelables a appelé l’ensemble des walis, à travers toutes les wilayas, à la mobilisation des moyens disponibles pour intervenir après l’accomplissement du rite du Sacrifice le jour de l’Aïd. « L’Aïd El Adha nécessite des préparatifs pour éliminer tous les points noirs avant, durant et après le rite du Sacrifice en vue de préserver l’hygiène de l’environnement », avait indiqué la tutelle dans un communiqué, en soulignant que cette opération exige la mobilisation des bureaux d’hygiène, des moyens disponibles et de toutes les énergies de la société civile. Il faut dire que la responsabilité est partagée entre les sociétés de ramassage des ordures et les citoyens.

Pas de coupures d’eau et de carburant
Il est temps que l’on prenne nos responsabilités pour vivre dans la propreté. Le plus grand défi est celui d’améliorer et de redoubler d’efforts, une bonne organisation et surtout le renforcement des moyens mis en place par les services de la collecte ; ce qui est plus qu’indispensable pour un Aïd sans « répugnance ».
Dans ce même ordre d’idées, le ministère des Ressources en eau, a mobilisé des milliers d’agents à travers l’ensemble du territoire le jour de l’Aïd El Adha. L’objectif de cette mesure est d’assurer l’approvisionnement en eau potable pendant cette fête religieuse prévue après-demain... Selon la tutelle, l’approvisionnement en eau potable de manière régulière, et le fonctionnement normal des réseaux de distribution sont une priorité... Et cette mesure est prise afin d’éviter les coupures d’eau et provoquer une sérieuse problématique de l’hygiène. Aussi, des camions-citernes seront utilisés pour nettoyer les trottoirs du sang et autres détritus laissés après la cérémonie du Sacrifice. Un autre problème préoccupe les Algériens le jour de l’Aïd, c’est celui du manque de carburant. Mais Naftal assure les Algériens en confirmant que l’ensemble des stations-service, à l’échelle nationale, seront ouvertes 24h/24 durant les deux jours de l’Aïd El Adha pour fournir tous types de carburants et en quantités suffisantes. « Le gaz butane, massivement utilisé durant cette fête de l’Aïd El Adha, sera également disponible à travers tous les points de vente de l’entreprise, réseau de stations-service y compris », a souligné la même source. Naftal rappelle également qu’il est mis à la disposition des automobilistes 35 stations-service autoroutières afin de faire des haltes de repos utiles et nécessaires pour éviter les accidents de la circulation induits, notamment par la fatigue au volant.
S’agissant du phénomène des rideaux baissés des commerces le jour de l’Aïd, le ministre du Commerce, Saïd Djellab, a indiqué que son département avait mobilisé près de 64 000 commerçants au niveau national pour assurer la permanence durant les deux jours de l’Aïd. Pour le responsable, ses services s’attellent au lancement d’une application électronique permettant d’accompagner les citoyens pour repérer les locaux et boulangeries ouverts ces deux jours.
« 63.990 commerçants ont été mobilisés au niveau national dont 40 491 commerçants dans l’alimentation générale et fruits et légumes, 5695 boulangeries et 20059 commerçants dans diverses activités », a fait savoir le même responsable…

64.000 commerçants mobilisés
Il note qu’une augmentation de 26%, par rapport à l’année passée, a été enregistrée en termes de nombre de permanences prévues. Également, des opérateurs économiques et des unités de production, seront mobilisés. Il s’agit de plus de 150 unités de productions laitières, 284 minoteries, 40 unités de production d’eaux minérales et 474 unités concernant d’autres produits mobilisées le jour de l’Aïd. Et ce n’est pas tout, puisque les différents espaces et grands centres commerciaux, seront ouverts à partir du premier jour (l’après-midi). « Et pour contrôler ces permanences, 2222 agents de contrôle relevant des services du ministère du Commerce ont été mobilisés pour veiller à ce que les commerçants et les unités de production respectent ce programme », informe le responsable. A présent, si les services délégataires chargés de la collecte des déchets ménagers, les commerçants et les services des différents départements se mobilisent avec la contribution citoyenne le Sacrifice ne sera que réussi et béni !

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours