{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Université de Béjaïa

Le campus d’Amizour enfin opérationnel

Après plusieurs années de blocage, le nouveau campus d’Amizour est opérationnel à l’occasion de la rentrée universitaire.

L’Ensti d’Amizour est officiellement ouverte cette année. Après quelques années d’inactivité, bien que ce joyau architectural fût fin prêt, la sagesse a fini par prendre le dessus pour une mise en service qui renforcera à coup sûr les trois écoles supérieures d’informatique existant en Algérie. C’est la bonne nouvelle de la présente rentrée universitaire à Béjaïa.
C’était dimanche dernier, que les étudiants inscrits dans cette école ont pris place pour une année universitaire, qui diffère de ses précédentes pour ce campus. Il sera désormais animé. Prévu initialement pour constituer une sorte d’extension de l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa, le campus d’Amizour devient à la faveur d’une décision ministérielle en accord avec les responsables locaux, une Ecole nationale supérieure des sciences et technologies de l’informatique (Ensti). Dotée de toutes les commodités nécessaires pour des études supérieures par excellence, l’Ecole nationale supérieure des sciences et technologies de l’informatique (Ensti), avait été livrée en 2015, sans pour autant entrer en fonction. Les différentes facultés programmées pour y élire domicile ont toutes refusé d’obtempérer. Lorsque ce n’était pas les enseignants qui se mettaient au travers de la décision du rectorat, ce sont les étudiants qui s’en mêlent. Presque quatre ans après, la structure est restée quasiment fermée, ne servant qu’à des activités associatives. C’est un nouvel essor qu’elle connaît désormais avec un nouveau statut d’école préparatoire aux technologies de l’informatique, une spécialité de pointe qui fait le socle du développement dans plusieurs secteurs d’activité.
Environ 40 étudiantes et étudiantes vont entamer une formation dans un premier temps. Un effectif appelé à grossir dans les années prochaines pour former une élite dans ce domaine.
L’encadrement pédagogique de cette école est assuré par des docteurs en informatique formés par l’université de Béjaïa depuis 2004.
Dotée d’une cité U d’une capacité de 5000 lits, les étudiants n’auront aucun souci de déplacement.
A noter que la formation sera sanctionnée par un diplôme d’ingénieur ou de master dans les spécialités de pointe, à savoir l’intelligence artificielle, le Data science et la cybercriminalité, en vogue dans les domaines des technologiques modernes.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours