{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Zabana et Ferradj ont été guillotinés il y a 63 ans

La face hideuse de la France coloniale

Ce fut un certain 19 juin 1956, à l’ex-prison de Barberousse (Serkadji).

L’Association nationale des anciens condamnés à mort va commémorer, mercredi prochain, le 63ème anniversaire de l’exécution, avec la guillotine, des frères combattants Ahmed Zabana et Abdelkader Ferradj, un certain 19 juin 1956, à la prison de Barberousse, (Serkadji) ou Centre de rééducation de Bab-J’did, convertie aujourd’hui en Musée national public pour sauvegarder la mémoire de l’Histoire de l’Algérie combattante.
Ces deux héros de la glorieuse révolution de Novembre 1954, sont les premiers moudjahidine à être condamnés à la peine capitale avec la guillotine. Ce crime fut suivi par celui des 216 autres martyrs guillotinés bien qu’ils fussent protégés par les Conventions de Genève. Ces crimes du colonisateur ont été commis entre 1956 et 1961.
Par ailleurs, l’ « Association des anciens condamnés à mort », dont les subventions ont été bloquées et l’agrément gelé, depuis 2014 suite à sa position contre le 4ème mandat convoité par l’ex-président Bouteflika, nous apprend que cette contribution vient d’être débloquée et qu’elle vient d’obtenir son agrément gelé depuis cinq ans.
Tout en saluant la «2ème Révolution populaire et pacifique qui fait revivre l’âme de Novembre 1954», l’Association invite à cette commémoration les Algériens et Algériennes activant, notamment dans les Organisations de moudjahidine, des fils de chouhada, les vrais syndicalistes, étudiantes et étudiants qui sont actuellement à l’avant-garde du Hirak et à la jeunesse dans son ensemble et autres associations représentant la société civile ainsi que tous les citoyens épris de justice, de liberté et de démocratie.
Ce douloureux souvenir sera marqué par le renouvellement de la fidélité des Algériens et de leur serment à tous les martyrs tombés au champ d’honneur depuis l’occupation coloniale ainsi qu’à la résistance du peuple algérien contre l’envahisseur et à la victorieuse Révolution du 1er Novembre 1954. Cette commémoration se déroulera mercredi 19 juin 2019 à 10h00 dans l’enceinte de l’ex-prison de Serkadji-Barberousse.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours