{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Ancien P-DG intérimaire de Sonatrach

La détention provisoire pour Feghouli

Abdelhafid Feghouli, qui occupait la vice-présidence du groupe Sonatrach et avait succédé à Mohamed Meziane comme P-DG par intérim, à l’époque de Chakib Khelil, a été placé, hier, sous contrôle judiciaire dans l’affaire Sonatrach, récemment réouverte par la justice. Pour rappel, Abdelhafid Feghouli a déjà été arrêté en 2010 pour soupçons de corruption. Une affaire qui avait été jugée par le tribunal d’Arzew après la découverte de malversations dans des passations de marchés, datant de 2007 et 2008. Le juge avait condamné Feghouli en appel à un an de prison, dont 8 mois avec sursis et 200 000 dinars d’amende. Abdelhafidh Feghouli, était réputé pour être un des plus proches de l’ex-ministre de l’Energie et des Mines, Chakib Khelil.
A rappeler que ce dernier est convoqué dimanche prochain à la Cour suprême pour être auditionné dans le cadre de l’enquête concernant les affaires de corruption à la Sonatrach. Selon des sites électroniques, l’avocat de l’ex-ministre a affirmé que son client est actuellement aux États-Unis, et a assuré qu’il répondra à la convocation du juge d’instruction pour se défendre.
10 autres cadres du ministère de l’Énergie seront aussi entendus dans le cadre de cette épineuse affaire dont l’ex-P-DG Ould Kaddour, qui sera lui aussi auditionné par la Cour suprême sur des détournements de fonds et la signature de contrats opaques. Il est l’un des plus proches collaborateurs de l’ex-ministre, et est aussi cité dans le scandale de la construction du siège du ministère au Val d’Hydra.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours