{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Procès en appel de Ali Haddad

La défense contre-attaque

Dans leurs plaidoiries, les avocats de la défense des prévenus ont formulé nombre de griefs contre le rapport d'expertise de l'Inspection générale des finances.

«Quand la politique entre dans un prétoire, la justice en sort.» C'est en ces termes que Me Samia Moualfi, avocate de l'ancien ministre de l'Industrie, Mahdjoub Bedda, a tenté de résumer l'affaire, tout en clamant haut et fort la relaxe pure et simple de son mandant du fait qu'«aucun préjudice financier ni douanier n'est signalé». «Surprenantes, lacunaires, contradictoires». Les avocats de la défense, des mis en cause dans l'affaire dite ‘'Ali Haddad'', n'ont pas de mots assez sévères pour qualifier les conclusions des experts de l'Inspection générale des finances. Dans leurs plaidoiries, les avocats de la défense des accusés ont formulé nombre de griefs contre le rapport en question et sollicitent qu'une contre-expertise externe soit ordonnée au regard des «incohérences relevées dans l'expertise». «On ne peut être juge et partie» clame le collectif de la défense qui souligne que leur mandant «n'a commis aucun acte réprimandé par la loi, encore moins d'avoir refusé une mission que la loi lui a assignée». Pour la défense, l'ancien ministre de l'Industrie du gouvernement Abdelmadjid Tebboune n'aurait fait que parapher un document administratif, parmi 53 autres dossiers, présentés par Rabéa Kherfi, secrétaire générale au ministère de l'Industrie, chargée de la commission de surveillance technique et d'octroi des autorisations. Dossiers avalisés, selon la défense, par Mohamed Alouane, ancien président de la commission d'évaluation technique au ministère de l'Industrie, accusé par la défense de faux témoignage. Révélant que le témoignage à décharge de Abdelmalek Laidouni, aurait été occulté, la défense avance que la prise en charge du témoignage de ce dernier aurait innocenté Mahdjoub Bedda. Autre élément pour le moins curieux pour les avocats de la défense, l'incapacité pour la justice d'indiquer les faits reprochés à leur client. «Mahdjoub Bedda est poursuivi pour avoir signé une décision technique au profit du groupe Ali Haddad en application des décisions administratives, sans pour autant accorder d'indus privilèges pendant les deux mois de son mandat ministériel», rappelle la défense, précisant que «les décisions ont été prises par le Conseil national de l'investissement et de l'Agence nationale d'investissement». À ce sujet, la défense n'a pas manqué de renvoyer la balle vers la secrétaire générale du ministère, qui, selon la défense, étudie le dossier et n'envoie que le document à parapher. «Rien ne se fait sans elle», ne cessent-ils de rappeler. Cette dernière a été relevée de ses fonctions, dès sa nomination au poste de ministre de l'Industrie, par Youcef Yousfi, dont la défense n'a cessé de demander la relaxe totale de son mandant. «Le rapport de l'IGF n'est pas bien exploité», affirment les avocats de la défense de Youcef Yousfi, qui a souligné les «incohérences d'une procédure». Selon la défense, le seul reproche qui peut être fait à Youcef Yousfi, au même titre que Mahdjoub Bedda, est d'avoir voulu assainir le secteur. Dans sa plaidoirie, la défense de l'ancien wali d'El Bayadh, Abdallah Benmansour, tout en admettant que le groupe Haddad a bénéficié d'une terre agricole de 50000 ha «dans le cadre de la loi et du programme du gouvernement visant à développer la wilaya», a indiqué que la responsabilité de son mandant n'était pas engagée dans ce dossier, d'autant que «l'approbation du projet agricole du groupe» est intervenue après l'examen de 162 autres dossiers par la commission d'investissement de la wilaya, présidée par le secrétaire général de wilaya, laquelle donne son accord préliminaire avant la soumission des dossiers à l'Office national des terres agricoles (Onta). Ce dernier peut donner son aval sans recourir au wali ou à la commission de wilaya. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours