{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Message de Gaïd Salah aux forces armées à l’occasion de l’Aïd El Adha

«L’Algérie est redoutable, souveraine et indépendante»

De grands instituts spécialisés attestent que l’ANP est une armée moderne, fonctionnelle et performante.

Le chef d’état-major s’est exprimé, hier, à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha, dans un message adressé aux Forces armées. Habituellement très proche des exigences de l’heure en matière de lutte anti-corruption et de dialogue national, Ahmed Gaïd Salah a consacré, cette fois, l’exclusivité de son message à l’Institution militaire et aux hommes et femmes qui la composent. Et c’est en usant d’un lexique, plutôt différent de celui auquel il a habitué son auditoire lors de discours solennels sur l’actualité du moment, le vice-ministre de la Défense, bien que maintenant la même solennité, a néanmoins eu des accents bien plus «apaisés». Ainsi, soulignant «les résultats des grandes étapes parcourues, ces dernières années, par l’Armée nationale populaire (…) dans tous les domaines et sur tous les échelons», Ahmed Gaïd Salah n’a pas manqué de noter le caractère «manifeste et palpable» de ces réalisations, non sans estimer à juste titre, que ces avancées ont «permis à nos Forces armées de se hisser aux rangs les plus élevés qui cadrent parfaitement avec les exigences de préserver l’Algérie toujours et à jamais forte, redoutable, souveraine et indépendante». Le premier responsable de l’Institution militaire est, bien entendu, conforté dans ses propos par des études réalisées par de grands instituts spécialisés qui accordent une place particulière à l’ANP, en tant qu’armée moderne, fonctionnelle et performante sur le terrain. Le succès de ses missions de surveillance de milliers de kilomètres de frontières presque toutes «explosives», vient confirmer cet état de fait. Le chef d’état-major qui insiste fortement sur le mot «indépendance», rappelle dans son message que celle-ci «ravive en nous à chaque occasion les hauts faits de ces vaillants hommes parmi les chouhada d’hier et d’aujourd’hui, qui ont concrétisé sur le terrain le sens du sacrifice et d’abnégation». Les chouhada, véritable vecteur de mobilisation des Forces armées et «auxquels nous devons tous rendre un vibrant hommage à leur mémoire, d’être fidèles à leur serment», occupent faut-il le constater, une place primordiale dans la littérature de l’ANP. Et Ahmed Gaïd Salah qui n’omet jamais d’en faire référence dans tous ses discours et messages aux soldats et officiers «d’implorer Allah Le Tout-Puissant pour qu’Il ait leurs âmes en Sa sainte miséricorde, les accepte dans Son vaste paradis et qu’Il en fasse un exemple à suivre pour l’ensemble des enfants de l’Algérie indépendante». Cet aspect solennel et fortement empreint de respect pour les aïeuls des éléments de l’ANP, trouve toute sa place dans le message du chef d’état-major, en cette occasion où les Algériens célèbrent, dans la liberté, l’une des plus importantes fêtes religieuses, à laquelle ils tiennent plus que tout, il est tout à fait opportun de leur rappeler que cela est rendu possible, grâce aux sacrifices des chouhada. L’occasion pour Ahmed Gaïd Salah d’interpeller la génération des soldats «afin qu’ils puissent emprunter leur chemin persévérant et dévoué et être les dignes successeurs de leurs dignes prédécesseurs». Et le vice-ministre de la Défense de souligner : «Tel est le capital riche qui mérite auprès de tous les hommes de l’Armée nationale populaire aujourd’hui et demain, d’être valorisé avec estime et gratitude afin que chacun ait une autre motivation à fournir davantage d’efforts permettant à nos Forces armées d’être toujours à la hauteur de leurs responsabilités et de l’ampleur des missions qui leur sont assignées.» Une profession de foi que chaque militaire algérien fait sienne dans l’accomplissement de son devoir. «Ces missions que nos Forces armées s’honorent toujours de les assurer et de les accomplir de la manière la plus idoine et la plus judicieuse, au service du peuple et pour défendre la patrie», conclut le chef d’état-major de l’ANP.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours