{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Le verdict a été rendu, hier, par la cour d'Alger

Khaled Drareni condamné à 2 ans de prison ferme

La cour de justice d'Alger a condamné, hier, le journaliste Khaled Drareni à deux ans de prison ferme pour «atteinte à l'unité nationale» et «incitation à un rassemblement non armé». La même juridiction a condamné à une peine d'un an de prison dont 4 mois ferme, les activistes Samir Benlarbi et Mouh Slimane Hamitouche pour «incitation à un rassemblement non armé» en abandonnant l'accusation d' «atteinte à l'unité nationale». Ces derniers comparaissaient libres. Pour rappel, le procureur général près la cour d'Alger avait requis une peine de 4 ans de prison ferme et une amende de 50 000 DA à l'encontre des trois prévenus: Khaled Drareni, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche. Pour rappel, le 10 août dernier, le tribunal de première instance avait condamné, Khaled Drareni, interpellé le 7 mars alors qu'il couvrait une marche du mouvement de protestation populaire, à 3 ans de prison ferme. Sous le coup des mêmes chefs d'accusation, ses deux coaccusés, Samir Benlarbi et Slimane Hamitouche, avaient quant à eux écopé chacun de deux ans de prison, dont quatre mois ferme. Ayant déjà purgé la durée de leur peine en détention, ils avaient alors quitté la prison.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours