{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Tizi Ouzou

166 individus impliqués dans des agressions

96 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.

Pour un oui ou pour un non, certains citoyens n'hésitent pas à en arriver aux mains. Pas mal de citoyens ont les nerfs à fleur de peau et ceci est amplement confirmé par le dernier bilan que vient de rendre public la cellule de communication de la sûreté de wilaya de Tizi Ouzou. Il s'agit du bilan du mois de septembre 2019. Dans ce dernier, on apprend qu'au chapitre des affaires relatives aux crimes et délits contre les personnes, (comme les coups et blessures volontaires, menaces et injures, etc...), les services de la police judiciaire de la wilaya ont traité 131 affaires, mettant en cause 166 personnes parmi lesquelles 37 ont été présentées au parquet, dont huit ont été mises en détention préventive. 29 ont été citées à comparaître, et 96 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet.
La même source a indiqué que, s'agissant des affaires relatives aux crimes et délits contre les biens, (atteinte aux biens, vols simples et dégradation), les mêmes services ont eu à traiter 50 affaires, mettant en cause 64 personnes, 21 ont été présentées au parquet, dont cinq ont été mises en détention préventive, 11 ont été citées à comparaître, trois ont été placées sous contrôle judiciaire, deux ont été laissées en liberté provisoire et 35 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Au volet relatif aux infractions à la législation des stupéfiants et substances psychotropes, les mêmes services ont eu à traiter 16 affaires, mettant en cause 17 personnes, trois ont été présentées au parquet, lesquelles ont été placées en détention préventive et 12 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Par ailleurs et concernant les affaires relatives aux crimes et délits contre la chose publique (ivresse publique et manifeste, conduite en état d'ivresse, outrage à corps constitué), 46 affaires ont été traitées, impliquant 72 personnes, 25 ont été présentées au parquet, 11 ont été placées en détention préventive, neuf ont été citées à comparaître, cinq ont été placées en liberté provisoire, et 31 dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. En outre et s'agissant des atteintes aux bonnes moeurs, deux affaires ont été traitées, impliquant trois personnes, qui ont été présentées au parquet, et elles ont été citées à comparaitre. Au volet relatif aux infractions économiques et financières, les services concernés ont eu à traiter huit affaires, impliquant neuf personnes. Six parmi elles ont été présentées au parquet et ont été citées à comparaître et trois dossiers judiciaires ont été transmis au parquet. Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité urbaine, 310 opérations coup de poing ont été initiées durant la période considérée, ciblant 340 points (quartiers sensibles, lieux publics, cafés, marchés, gare routière et chantiers de construction), 3455 personnes ont été contrôlées, 27 parmi elles ont été présentées au parquet pour divers délits, à savoir sept pour port d'armes prohibées, sept pour détention de stupéfiants et psychotropes, six personnes faisant objet de recherche, deux pour séjour illégal et cinq pour autres délits. En matière de sécurité publique, le service concerné a recensé 35 accidents de la circulation au cours desquels, 51 personnes ont été blessées. Enfin, au volet de la réglementation des activités commerciales, il a été enregistré une proposition de fermeture de débits de boissons, deux exécutions d'arrêtés de fermeture de débits de boissons alcoolisées, 68 contrôles et suivis de débits de boissons, deux sorties sur le terrain avec la commission de contrôle, ainsi que deux exécutions d'arrêtés de fermetures, tous commerces confondus. 

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours