{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Rentrée de la formation professionnelle à tizi ouzou

16.446 places pour les stagiaires

Cinq nouvelles spécialités seront mises à la disposition des stagiaires à partir du 29 septembre.

Les préparatifs pour la prochaine rentrée dans le secteur de la formation professionnelle, prévue le 29 septembre 2019, tirent à leur fin dans la wilaya de Tizi Ouzou, a-t-on appris. Des dispositions efficaces ont été prises afin de permettre à un maximum de futurs stagiaires de pouvoir suivre la formation de son choix dans de bonnes conditions. Une offre riche de 215 spécialités dans divers domaines est proposée aux jeunes femmes et aux jeunes garçons en quête d’un avenir professionnel qui sera en phase avec ses aspirations. En plus des 210 spécialités habituelles, cinq nouvelles spécialités seront mises à la disposition des stagiaires à partir du 29 septembre. Il s’agit du brevet de technicien supérieur (BTS) en contrôle de qualité des détergents et cosmétiques, le brevet de technicien (BT) électro-bobinage, BT en installation et maintenance des systèmes d’alarme et de vidéosurveillances, le BT en conditionnement des produits agroalimentaires et du BTS en urbanisme. La direction de la formation professionnelle de la wilaya de Tizi Ouzou a indiqué hier que pas moins de 16.446 places pédagogiques sont mises à la disposition des futurs stagiaires et ce, à travers les centres et les différents instituts implantés dans les 21 daïras que compte la wilaya. Selon les chiffres officiels rendus publics par la cellule de communication de la direction de la formation professionnelle de la wilaya de Tizi Ouzou, on dénombre 4240 postes pédagogiques concernant les formations appelées « résidentielles » alors que 6260 relèvent de celle de la formation par apprentissage. Quant au volet inhérent aux formations qualifiantes destinées aux femmes au foyer, le nombre de places pédagogiques disponibles cette année est de 1800. Parmi ces dernières, 546 seront mises en œuvre dans les localités rurales dépourvues de centres de formation professionnelle. D’ailleurs, le directeur du secteur a lancé un appel aux comités de villages et aux assemblées populaires communales désirant ouvrir des sections localement de prendre attache avec la direction en question. Il suffit, a ajouté le même responsable, que les localités en question mettent à leur disposition un local adéquat pour que la direction de la formation professionnelle s’occupe de tout le reste. L’ouverture de sections dans les localités rurales dépourvues de centres est donc tributaire de la demande exprimée et c’est aux comités de villages ou aux APC de se manifester pour que la demande soit satisfaite. Le domaine d’intervention du secteur de la formation professionnelle est également enregistré en milieu carcéral puisque pas moins de 160 postes pédagogiques sont disponibles dans les maisons d’arrêt de la wilaya,
a-t-on également appris.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours