{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

3 millions d’élèves bénéficieront de la prime de scolarité

15 milliards de DA aux défavorisés

Le ministre de l’éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a insisté sur l’importance d’accélérer le processus de son octroi.

Après avoir annoncé l’augmentation de la prime scolaire à 5 000 DA, le ministre de l’éducation nationale, Abdelhakim Belabed, a insisté sur l’importance d’accélérer le processus de son octroi aux enfants défavorisés. Il s’agit de 15 milliards de DA dont bénéficieront près de 3 millions d’enfants scolarisés, issus de milieux défavorisés. D’où l’urgence d’entamer la procédure dès les premiers jours de la reprise des cours. Pour le ministre, les mesures de ce genre, s’inscrivent dans le cadre des dernières décisions prises dont l’augmentation de la prime des élèves démunis de 3 000 DA à 5 000 DA et la revalorisation de la prime de scolarité, fixée depuis 1994 à 400 DA, à 3. 000 DA pour chaque enfant scolarisé dans les trois paliers (primaire, moyen et secondaire). Entre autres mesures annoncées par le ministre, on retient la disposition des établissements éducatifs inaugurés à Alger, dans les communes de Mahelma (Zéralda), Ouled Fayet, Aïn Benian et Chéraga, à accueillir les élèves «dans les meilleures conditions», rappelant que la rentrée scolaire 2019-2020 «a été bien préparée» à travers des mesures «inédites» prises par le gouvernement. Il a fait savoir que le cours inaugural de cette rentrée scolaire portera sur «la citoyenneté et l’amour de la patrie», et ce afin d’ancrer ces valeurs chez les élèves, estimant, par ailleurs, que les écoles privées constituaient un véritable soutien pour les établissements publics de l’éducation nationale, à condition qu’elles respectent leur cahier des charges et le Programme national de l’éducation, afin de préserver les constantes et l’identité nationale.
S’agissant du manuel scolaire, le ministre a tenu à rassurer les parents d’élèves qu’il sera disponible au niveau des établissements éducatifs et à travers les salons et expositions qui seront organisés dans chaque wilaya, le responsable a relevé, cette année à Alger, l’absence de cas de surcharge des classes, grâce au nombre d’établissements déjà réceptionnés et devant etre graduellement réceptionnés par le secteur lors des prochains jours, assurant la prise en charge, dans de bonnes conditions, des inscriptions de tous les élèves dont les familles ont bénéficié, récemment, de logements, dans le cadre des opérations de relogement.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours