{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

DGSN

11 directions changent de têtes

Après un très vaste mouvement au niveau de 40 sûretés de wilayas, la composante de l’administration centrale de la direction générale de la Sûreté nationale a été profondément remaniée.
En effet, le chef de l’Etat, Abdelkader Bensalah, a opéré, avant-hier, un mouvement au sein des cadres supérieurs de la Dgsn.
Le remaniement, sans doute, l’un des plus importants qu’a connus la police nationale depuis l’indépendance du pays, a touché cinq importantes directions. Ainsi, les directions de la police aux frontières (PAF),. de la police judiciaire (PJ), des renseignements généraux.(RG), de la police générale, de l’administration générale, ont changé de locataires. Cela renseigne sur l’ampleur d’un mouvement qui ne concerne, en fait, pas que les directions opérationnelles, puisque plusieurs directeurs des études ont également été concernés par les changements. Cela a été le cas pour le chef de cabinet du Dgsn, le chargé de l’enseignement et des écoles, le chargé de l’Ecole supérieure de police, le directeur adjoint aux équipements et le directeur adjoint du personnel. à toutes ces promotions, il faut ajouter celle de l’inspecteur général des services, poste qui revient à Djamel Benderradji.
Avec ces remaniements, au niveau de l’administration centrale de la Dgsn, c’est tout l’encadrement, du sommet à la base, qui a été concerné par une opération de «ventilation», destinée certainement à insuffler du sang neuf dans un corps qui a été fortement sollicité ces derniers mois. Cette opération suppose un redéploiement de la police nationale, vers plus d’efficacité et surtout l’amélioration du rendu de l’ensemble de ses effectifs.
Le nouveau Dgsn, Khelifa Ounissi, dispose, de fait, d’une institution «revivifiée» et sans doute plus opérationnelle que jamais. Il est clair que le professionnalisme des policiers, qui a été largement constaté dans la gestion des foules, comme sur le terrain, de la lutte contre la criminalité, demeurera une constante dans le fonctionnement de ce corps de sécurité.
Le profil du Dgsn plaide pour un renforcement de cet aspect de la mission de la police nationale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours