{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Combats syro-turcs à Idleb

Erdogan affirme que la Turquie n’a pas l’intention d’envahir la Syrie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a déclaré samedi que son pays «n’a pas l’intention d’envahir ou d’annexer le territoire syrien». S’exprimant lors d’un événement de son parti au pouvoir à Istanbul,
M. Erdogan a fait remarquer que dans la province d’Idleb, dernier bastion des rebelles en Syrie, le problème ne sera pas résolu tant que les forces du gouvernement ne quitteront pas les frontières définies par l’accord de Sotchi. «S’ils ne partent pas, nous ferons le travail sans attendre la fin du mois de février», a souligné le président turc. Plus tôt dans la journée, M. Erdogan et le président américain Donald Trump ont échangé leurs points de vue par téléphone sur la manière de mettre fin à la crise dans la province d’Idleb le plus rapidement possible, a annoncé la direction turque des communications sur Twitter. Les deux dirigeants sont convenus que les attaques des forces du gouvernement syrien contre les soldats turcs dans la province d’Idleb sont inacceptables. Lundi, cinq soldats turcs ont été tués et cinq
autres blessés lors d’une attaque à l’artillerie des forces gouvernementales syriennes dans la province d’Idleb. Début février, les forces syriennes ont tué huit Turcs, dont cinq soldats, ,lors d’une autre offensive d’artillerie dans la région.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré