{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Toutes les options seront examinées lors du Congrès du Polisario y compris la lutte armée

Le Premier ministre sahraoui, Mohamed Louali Akeik , a souligné, vendredi, à Vitoria-Gasteiz (Pays Basque), que "toutes les options concernant la poursuite de la lutte du peuple sahraoui seront examinées lors du Congrès du Front Polisario, prévu en décembre prochain, y compris la lutte armée".Le Premier ministre sahraoui, a soutenu, lors d'une conférence de presse tenue avant l'ouverture des travaux de la 44ème Conférence européenne de soutien et de solidarité avec le peuple sahraoui (Eucoco), que les 2000 congressistes vont discuter, du 19  au 22 décembre prochain, et aborder toutes les démarches afin d'élaborer une réponse adéquate à ce blocage du processus de paix de l'ONU. "Toutes les options seront examinées, y compris la lutte armée", a déclaré M. Akeik, indiquant que "le blocage du processus de paix onusien est le résultat de l'intransigeance marocaine soutenue par la France et l'Espagne, au Conseil de sécurité de l'ONU". Le responsable sahraoui est revenu sur la récente résolution 2494 (2019) de l'ONU qui a prorogé d'une année le mandat de la mission de l'ONU pour l’organisation d’un référendum au Sahara occidental (Minurso), soulignant que la poursuite de la situation actuelle est inacceptable, et que le Front Polisario va prendre des mesures décisives pour protéger le droit inaliénable du peuple sahraoui à l'autodétermination et à l'indépendance.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours