{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Téhéran exhorte Londres

Le ministère iranien des Affaires étrangères a exhorté vendredi le Royaume-Uni à libérer «rapidement» le pétrolier iranien que Londres a arraisonné la semaine dernière dans le détroit de Gibraltar, soulignant que les «raisons juridiques» à l'origine de la saisie du navire sont «nuls». S'exprimant lors d'un point de presse, le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi, a exhorté le Royaume-Uni à libérer «rapidement» le pétrolier iranien que Londres a arraisonné la semaine dernière dans le détroit de Gibraltar.»Les affirmations britanniques concernant le pétrolier sont nulles sur le plan juridique», a précisé M. Moussavi, cité par l'agence Irna. La Marine britannique avait arraisonné il y a une semaine ce bâtiment au large de Gibraltar, au motif que le navire transportant 2 millions de barils de brut se dirigeait vers la Syrie en violation des sanctions de l'UE. Le ministère espagnol des Affaires étrangères a indiqué de son côté que la saisie du «Grace 1» avait eu lieu à la demande des Etats-Unis.

Lire aussi dans Info en continu

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours