{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Liban: les drones tombés sur la banlieue sud de Beyrouth étaient israéliens

Les deux drones tombés, dimanche, à l'aube dans la banlieue sud de Beyrouth, étaient israéliens, a indiqué, dimanche, l'armée libanaise. Cette annonce intervient quelques heures après que l'armée israélienne a accusé une force iranienne en Syrie voisine d'avoir cherché à attaquer avec des "drones tueurs" des cibles dans le nord d'Israël. "Deux drones appartenant à l'ennemi israélien ont violé l'espace aérien libanais (...) au-dessus de la banlieue sud de Beyrouth. Le premier est tombé et le second a explosé dans les airs causant des dégâts matériels", a indiqué l'armée dans un communiqué. Le mouvement du Hezbollah avait auparavant affirmé que l'explosion du second drone avait touché un centre des médias du mouvement, sans confirmer l'identité des deux drones.
"Le premier drone est tombé sans faire de dégâts tandis que le second, chargé d'explosifs, a détoné, causant d'importants dommages au centre des médias", a indiqué à l'agence de presse libanaise (ANI) un porte-parole du Hezbollah, Mohamed Afif. L'armée a indiqué "avoir bouclé le secteur où étaient tombés les deux drones", et avoir "pris toutes les mesures nécessaires, tout comme la police militaire qui a pris en charge l'enquête sur l'incident". Le chef du Hezbollah, Hassan Nasrallah, qui met régulièrement Israël en garde contre toute attaque, doit s'exprimer plus tard dans la journé.


De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours