{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les prix du pétrole en hausse

aidés par une combinaison de facteurs qui pèsent sur l'offre dans un contexte où c'est surtout le niveau de la demande qui inquiète. Le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en septembre valait 66,99 dollars à Londres, en hausse de 0,71% par rapport à la clôture de jeudi. A New York, le baril américain de WTI pour livraison en août gagnait 0,51%, à 60,51 dollars. «Les prix sont montés, surfant sur la nouvelle que la tempête tropicale Barry devrait frapper la Louisiane d'ici samedi et toucher 20% des installations de pétrole de la zone», expliqué Ipek Ozkardeskaya, analyste pour London Capital Group. «L'évacuation de 191 plateformes de pétrole et de gaz a déjà gelé 53% de la production» d'or noir de la région, a-t-il ajouté.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours