{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Les migrations africaines vers l'Europe en recul depuis 3 ans selon l'OCDE

Le nombre de demandes d’asile ne cesse de chuter dans les pays de l’OCDE, selon un dernier rapport de l’organisation publié mercredi 18 septembre démontrant que seulement 300 000 Africains ont gagné un pays membre. « L’idée selon laquelle l’Europe est envahie par des migrants africains est complètement fausse », affirment des spécialistes. Aors que le gouvernement français est prêt à lancer un débat parlementaire sur l’immigration et avance que la France doit « s’armer » face à l’immigration, l’Organisation pour la coopération et le développement économiques (OCDE) a publié un rapport mercredi 18 septembre prouvant que les demandes d’asile ont une nouvelle fois reculé.Selon les Perspectives des migrations internationales 2019, ces demandes ont reculé de 35% en 2018 par rapport au record de 1,65 million en 2015 et 2016. Parmi les pays européens, cette baisse a été de 10%, et de 17% parmi les pays non européens de l’OCDE, dont les États-Unis qui restent la première destination des demandes d’asile. Elles ont atteint seulement 1,07 million en 2018 contre 1,26 million en 2017.Alors que ce rapport insiste sur un monde ouvert au mouvement, où 5,3 millions de personnes ont migré de manière permanente dans un pays de l’organisation – soit une hausse de 2% par rapport à 2017 - il démontre également que le continent africain ne contribue que légèrement à ce mouvement : seulement 300 000 Africains ont gagné un pays de l’OCDE en 2018.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours