{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Fièvre du lapin: Des centaines de personnes touchées par l'épidémie en Suède

Les autorités sanitaires suédoises ont averti lundi que l'épidémie de fièvre du lapin allait s'intensifier dans le pays lors des prochaines semaines, touchant des centaines de personnes jusqu'à présent. Au total, 212 cas ont été signalés à l'Agence suédoise de la santé
publique depuis le début de l'année, en nette augmentation à partir de fin juillet, un chiffre qui reste deux fois supérieur par rapport à une année normale. Etant donné que le nombre de cas atteint généralement son maximum en septembre, l'épidémie devrait encore se multiplier lors des prochaines semaines, selon l'autorité. La majorité des cas ont été signalés dans les comtés de Dalécarlie,
Gavleborg et Arebro, dans le centre de la Suède, mais la semaine dernière, Vasterbotten et Norrbotten ont également connu une augmentation du nombre de cas signalés, plusieurs personnes touchées ayant été infectées par des piqûres de moustiques. Les animaux les plus susceptibles d'être porteurs de la maladie sont les lièvres sauvages, d'où le nom de fièvre du lapin également appelée tularémie, mais elle peut également être transmise à l'homme par des piqûres de moustiques et parfois par des morsures de tiques. Selon le service de santé suédois, il est également possible que l'infection soit transmise par l'inhalation de poussières ou d'eau potable contaminée par l'urine ou les excréments d'animaux atteints de la maladie. Les symptômes de la fièvre du lapin commencent généralement par un gonflement ou une sensibilité des ganglions lymphatiques et une lésion cutanée au site de toute morsure ou contact direct, suivis par des symptômes pouvant inclure une éruption cutanée, des nausées et des maux de
tête.


Lire aussi dans Info en continu

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours