{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Un solennel avertissement

C’ est au troisième jour de sa visite de travail et d’inspection dans la 2ème Région militaire, à Oran, que le chef d’état-major Ahmed Gaïd Salah a durci encore plus le ton, dans une allocution où il a mis en garde les « membres de la bande et leurs acolytes », avertissant que l’institution militaire saura leur faire face. «Les ambitions de la bande, de ses acolytes et de ceux qui gravitent autour d’elle sont loin de se réaliser, car l’institution militaire, et nous le réitérons avec insistance, saura contrecarrer, avec force et rigueur, toutes ces parties hostiles, aux côtés de tous les patriotiques fidèles et loyaux au serment des vaillants chouhada, et ne permettra à quiconque de porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique », a ainsi proclamé Ahmed Gaïd Salah. Le discours aura surpris plus d’un, car il constitue un solennel avertissement à ceux dont « les plans abjects » visent à « porter atteinte à la réputation de l’Algérie parmi les nations, à sa glorieuse histoire et à la dignité de son peuple authentique ». Un ton martial et une mise à l’index des « mercenaires aux positions de plus en plus inconsistantes et contradictoires », parce que tributaires des directives de « leurs maîtres ».
Cette nouvelle sortie traduit, tout à la fois, une impatience et une détermination conséquente face à une scène politique dont les contradictions et l’attentisme ont par trop duré, alors que le pays ne cesse de s’enfoncer dans une crise sociale et économique inquiétante. L’Armée en tant qu’institution fondamentale pour la défense et la sécurité du pays constate, après six mois d’expectative, que les forces de l’inertie et de l’aventurisme persistent à barrer la route à toutes celles et tous ceux qui voudraient œuvrer à une solution consensuelle et à une sortie de crise, devenue d’une urgence absolue. D’où l’appel explicite aux « patriotes fidèles qui travaillent selon des plans étudiés, en faisant preuve de responsabilité et de réserve », afin qu’ils se mobilisent face aux manœuvres dilatoires dont l’économie du pays, mais aussi sa sécurité et sa stabilité, sont en train de pâtir, chaque jour davantage. En somme, le message qui tranche singulièrement avec celui de la veille, conjugue une solennelle mise en garde destinée à « la bande » et une exhortation à l’adresse du « peuple conscient et mature », pour imposer son choix, « librement et en toute transparence ».

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours