{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Concours de breakdance à Ibn Zeydoun

Kaidi disputera la finale en Inde

Ce jeune homme représentera l’Algérie à Mumbai en Inde pour le Championnat mondial de breakdance en octobre prochain.

La salle Ibn Zeydoun a abrité dimanche dernier un très beau spectacle de danse hip-hop de haute facture, à l’issue duquel ont été couronnés trois danseurs. On citera les noms des deux finalistes : Oussama Selmi et Kaidi Mohamed Chakib d’Alger. Et c’est ce dernier qui a décroché le titre b-boy BC one Algérie. Ce jeune homme représentera l’Algérie à Mumbai en Inde pour le Championnat mondial de breakdance en octobre prochain. Rappelons que les qualifications ont eu lieu à La Rotande (Arika) le 29 juin et le lendemain, 30 juin à la salle Ibn Zeydoun pour la finale nationale qui a vu se tenir une nouvelle édition des plus exceptionnelles du Red Bull BC One. Ayant pris part à cette grande manifestation des danseurs et danseuses de tous horizons. Il suffisait de s’inscrire gratuitement et participer à la plus grande compétition de Breakdance au monde. Le jury qui a désigné le vainqueur était composé de Lilou (Ali Ramdani), double champion du monde du Red Bull BC One avec plus de 20 ans de carrière derrière lui, danseur, acteur, et chorégraphe, notamment pour Madonna.

Un show magnifique
Lilou était accompagné du Champion du monde en titre Lil’Zoo qui est revenu pour la seconde année consécutive en Algérie, et pour la première fois cette année une B-girl Sarah Bee faisait aussi partie du jury. Aussi, il est bon de souligner que c’est pour la première fois au monde mais aussi en Algérie, que la 16ème édition du Red Bull BC One est marquée par la présence féminine, car elle a vu deux champions se qualifier pour la finale mondiale à Mumbai, un B-boy et une B-girl qui représenteront l’Algérie en Inde face aux meilleurs danseurs du monde. Pour ceux qui ne le savent pas encore, le Red Bull BC One est la plus grande compétition en un contre un (1 Vs 1) des B-boys et B-girls au monde.

Pilier du hip-hop
Chaque année, des milliers de danseurs du monde entier se disputent une chance de représenter leur pays à la finale mondiale. 16 B-boys et 16 B-girls obtiennent le droit de participer à une bataille sans merci sur la scène du Red Bull BC, mais un seul est couronné champion du monde.
B-boying / B-girling, ou breakdance, est un style de danse qui a pris naissance dans les rues de New York à la fin des années 1970. C’est l’un des quatre piliers de la culture hip-hop avec le DJing, le MCing et le Graffiti Art. Au fil des ans, le breakdance est devenu une scène riche et dynamique, avec des communautés actives qui s’étendent aux quatre coins du monde. Chaque année, les meilleurs danseurs et crews continuent de repousser les limites du breakdance, le transformant en une forme d’art unique.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours