Prévisions pour le 17 Decembre 2018

 Adrar Min 7 °C Max 20 °C
34
 Laghouat Min 5 °C Max 17 °C
32
 Batna Min 2 °C Max 11 °C
32
 Biskra Min 5 °C Max 21 °C
32
 Tamanrasset Min 6 °C Max 20 °C
32
 Tlemcen Min 7 °C Max 15 °C
34
 Alger Min 7 °C Max 17 °C
34
 Saïda Min 4 °C Max 14 °C
30
 Annaba Min 10 °C Max 17 °C
30
 Mascara Min 7 °C Max 17 °C
30
 Ouargla Min 7 °C Max 18 °C
32
 Oran Min 10 °C Max 17 °C
30
 Illizi Min 3 °C Max 21 °C
32
 Tindouf Min 7 °C Max 18 °C
28
 Khenchela Min 2 °C Max 12 °C
32
 Mila Min 6 °C Max 15 °C
30
 Ghardaïa Min 8 °C Max 19 °C
32
Accueil |Culture |

10E FESTIVAL INTERNATIONAL DE LA BANDE DESSINÉE D`ALGER

Dix-sept pays participent au menu

Par
Taille du texte : Decrease font Enlarge font
Dix-sept pays participent au menu

Le Fibda soufflera cette année sa dixième bougie du 3 au 7 octobre 2017, à l'esplanade de Riad el Feth et au Palais de la culture Moufdi-Zakaria.

Animant sa traditionnelle conférence de presse cette semaine à l'Esplanade de Riad El Feth, Dalila Nadjam, commissaire du Fibda notera que compte tenu de la restriction budgétaire qui frappe le secteur de la culture, le nombre de participants passe cette année de 40 à 17 pays, arguant avoir privilégié cette année la qualité sur la quantité: «Cette année nous sommes dans la restriction budgétaire, au lieu d'avoir 40 pays comme les autres années, nous n'en aurons que 17. Mais je trouve que c'est une bonne participation. L'essentiel maintenant est que nous avons acquis la notoriété internationale que nous voulions et les invités que nous recevons cette année sont de grosses têtes d'affiche. Nous avons pris de grands auteurs. Nous avons privilégié la qualité et la notoriété à plusieurs auteurs qui auront l'occasion par la suite de venir dans d'autres éditions» et d'ajouter: «Il yaura des expositions réalisées par des auteurs qui ont bénéficié de formations et de stage, des expositions internationales, entre Algériens, Cubains et Belges, aussi des expositions entre Algériens et Italiens, une résidence d'écriture que nous allons faire aussi avec les Américains avec un auteur américain sur le film d'animation, et puis avec le Canada. Dans le Monde arabe, nous allons présenter une expo d'auteurs qui nous ont envoyé leurs planches mais qui, malheureusement, ne pourront pas être présents. Il y aura probablement deux qui seront présents du Monde arabe». En effet, cette année les donnes ont changé et pourtant avec le nombre d'invités qui a rétréci, le festival va se dérouler à la fois à l'esplanade de Riad El Feth, mais aussi au Palais de la culture Moufdi-Zakaria avec des activités riches et variées qui vont s'étaler comme l'année dernière sur cinq jours et ce sous l`intitulé «Dix ans déjà et ça continue!» La France, invité d'honneur se taillera bien évidemment la part du lion en présentant un volet bien diversifié en termes de création et de BD et en présence de nombreux dessinateurs. «Tout le monde considère que la bande dessinée est franco-belge, mais incontestablement la France est la terre d'accueil du neuvième art. Cela est dû en grande partie au Festival international d'Angoulême qui accueille depuis 46 ans les grands amateurs et fans du neuvième art», soulignent les organisateurs. Parmi les autres pays qui prendront part à cette dixième édition du Fibda, on citera donc Madagascar, l'Espagne, les Etats-Unis d'Amérique, le Cameroun, l'Egypte, le Liban, le Maroc et la Tunisie. Il en ressort en tout cas, cette année une forte envie de collaborer en vue de s'enrichir des expériences de part et d'autre de la Méditerranée en vue d'aboutir à un vrai travail collectif. Il en sera ainsi, suite à la résidence artistique qui réunira le plasticien et dessinateur de presse L'Andalou avec le bédéiste français Joël Alessandra. Ces derniers réaliseront ensemble, un carnet de croquis à quatre mains. Ainsi, il sera question des travaux de l'atelier algéro-italien qui aboutira également à une exposition avec présentation d'album. Ce dernier reviendra sur le travail en collaboration, durant l'année 2016, entre les bédéistes des deux pays, qui ont oeuvré à donner de leur énergie commune pour cette création unique en son genre.
Au programme, on notera également la présentation de plusieurs auteurs de renom et une série de conférences autour de plusieurs thématiques, notamment «Le roman soluble dans la BD», présentée par Jacques Ferrandez, à propos de l'oeuvre d'Albert Camus, Le premier homme. La bande dessinée cubaine, belge, arabe et africaine et les travaux des jeunes auteurs algériens, lauréats des éditions précédentes, seront également visibles lors de cette 10e édition, ainsi que différents concours, dont le Cosplay, des concerts dessinés et des expositions et ateliers mobiles, destinés aux enfants des écoles et ceux dans les hôpitaux. Outre les rencontres entre bédéistes, la dixième édition du Fibda comprendra aussi des concerts, ainsi que plusieurs ateliers d'initiation et de formation ouverts au public qui animeront le 10e Fibda dont l'affiche est conçue par le célèbre Slim, avec le personnage de Bouzid au centre de sa création. Côté films d'animation, Valerian et la cité des mille planètes de Luc Besson et Macadam Popcorn de Jean-Pierre Pozi seront projetés lors de ce festival. Enfin, comme l'année dernière, l'entrée sera payante pour les grands comme pour les petits à raison d'une «somme symbolique» affirme-t-on.

Suivez ces commentaire via le flux RSS Réactions (0)

total :| Affiché :

Réagir à cet article

Entrez le code que vous voyez dans l'image s'il vous plait:

Captcha