{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Pourquoi le satellite égyptien Nilesat héberge la chaîne sioniste I24

Alors qu’Israël vient de lancer son tout nouveau et plus moderne satellite afin de fournir des services de communication en Afrique, appelé Amos 17, construit par l’entreprise aérospatiale Boeing, selon des plans de l’entreprise israélienne Spacecom basée à Ramat Gan, connue aussi sous le nom de Space-Communication Ltd… le satellite le plus panarabe, Nilesat, héberge la chaîne israélienne sioniste I24, dans sa version arabe. La chaîne diffuse chaque jour des reportages et des commentaires anti-palestiniens et surtout anti-musulmans et anti-arabes. Comment le satellite égyptien Nilesat ose-t-il héberger une chaîne de ce genre ? Selon toute vraisemblance, le satellite égyptien veut obéir à la charte de paix établie entre l’Egypte et Israël dans les accords de Camp David. Pour ceux qui ne le savent pas, 24news est une chaîne de télévision d’information en continu internationale israélienne dont les programmes sont diffusés en anglais, en français et en arabe. Elle a été lancée le 17 juillet 2013 et fait partie du Groupe Altice appartenant à l’homme d’affaires franco-israélien né au Maroc. L’objectif est de contrer la propagande de la chaîne qatarie Al Jazeera, devenue depuis quelque temps l’ennemi du régime du Caire. Le directeur général de la chaîne I24 est Frank Melloul, ancien directeur de la stratégie de France 24. Selon la politique de la chaîne, I24 s’est proposée «une alternative à Al Jazeera» et comme «montrer le vrai visage d’Israël au monde, sans être un instrument de propagande». En réalité, c’est l’inverse. En effet, la chaîne privée sioniste, qui dispose d’un budget de 50 millions de dollars par an, développe une propagande sioniste des plus radicales. Cette ex-chaîne israélienne, Guysen TV, créée en 2002, rachetée et qui devient i24News, est bâtie sur le modèle de France 24. La chaîne i24news a embauché 250 personnes, dont 150 journalistes de 35 nationalités différentes. Ses locaux sont installés au port de Jaffa, en Israël, mais son siège social est basé au Luxembourg, où réside la holding Altice, qui la finance. La rédaction francophone de la chaîne compte notamment les journalistes Michaël Darmon, Jean-Charles Banoun, Christian Malard ( ex-de Khalifa TV et de la 5, Valérie Abecassis, rédactrice en chef Culture et Lifestyle, ou encore Valérie Pérez. Adar Primor (ancien journaliste du Haaretz) est rédacteur en chef du site Internet. Jean-Paul Ney est consultant. Son directeur et maître à penser est Frank Melloul, ancien conseiller pour la communication du Premier ministre français, Dominique de Villepin, ce spécialiste des questions internationales a été directeur de la stratégie, de la recherche et du business développement international de l’entreprise fusionnée Audiovisuel extérieur de la France, regroupant France 24, Radio France internationale, Monte-Carlo Doualiya et la TV partenaire TV5 Monde. Il préside depuis 2013 la chaîne d’information internationale i24news.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours