{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Zahia Benarous écartée de la course des législatives?

Après que son dossier eut été accepté par le bureau d'Alger de l'ANI d'Alger, l'Autorité nationale indépendante des élections vient d'émettre des réserves sur la candidature de Zahia Benarous au niveau de la capitale. L'information donnée par des médias électroniques précise que l'Anie se base sur l'article 122 de la nouvelle Constitution qui est clair «nul ne peut exercer plus de deux mandats parlementaires consécutifs ou séparés». Or, Zahia Benarous a été élue députée en 1997 avant d'être nommée, quelques jours après, secrétaire d'Etat auprès du ministère de la Communication, chargée de la Culture, sous Ahmed Ouyahia. Elle a été également nommée pour deux mandats comme sénatrice par Abdelaziz Bouteflika. Elle cumule de ce fait deux mandats parlementaires et n'ouvre pas droit à une nouvelle candidature. Mais le président du parti «la bonne gouvernance» dont Zahia Benarous est la porte-parole, considère que l'article 122 ne s'applique pas à sa candidate jouant sur le fait qu'en tant que sénatrice, Zahia Benarous a été désignée dans le tiers présidentiel et non pas élue!

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes éditions de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours