{{ temperature }}° C / {{ description }}

Cité introuvable.

Une fresque murale en hommage au défunt cheikh Atallah

Un hommage appuyé a été rendu à Djelfa au défunt humoriste et comédien Ahmed Benbouzid, plus connu sous le nom de cheikh Atallah, à la veille du 3ème anniversaire de sa mort (2 novembre 2016), à travers la réalisation d’une fresque murale à son effigie. Cette peinture murale reproduisant, de belle manière, les traits de cet artiste à l’humour décalé, encore fortement présent dans les mémoires de tous ses confrères et concitoyens, a été réalisée à l’initiative de la wilaya de Djelfa, par un artiste local, Ahmed Boukechrida, avec l’aide d’un groupe de jeunes amateurs de Street Art. Sur ce portrait, réalisé sur le mur (12 m de hauteur et 7 m de largeur) d’un immeuble du boulevard principal de la cité « Si L’haouès », le passant peut nettement reconnaître le large sourire du défunt Ahmed Benbouzid dont l’action en faveur du patrimoine culturel local, notamment fut à l’origine de sa propulsion au-devant de la scène artistique et culturelle nationale.

De Quoi j'me Mêle

Placeholder

Découvrez toutes les anciennes édition de votre journal préféré

Les + Populaires

(*) Période 7 derniers jours